Un nageur sauvé d’un requin puis escorté par des dauphins

Home/Ethologie, Récits de rencontres, Vidéos en ligne,  Actualités/Un nageur sauvé d’un requin puis escorté par des dauphins

Un nageur sauvé d’un requin puis escorté par des dauphins

Cette nage, Adam Walker n’est pas prêt de l’oublier ! Alors qu’il effectuait la traversée du détroit de Cook, entre l’île du Nord et l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, une dizaine de Dusky Dolphins est venue s’interposer entre lui et un requin blanc. Le plus beau dans cette histoire, c’est qu’Adam Walker effectuait cette nage en faveur… de la Whale and Dolphin Conservation Society !

Un grand requin blanc se serait approché…

Alors qu’il est en train de nager dans les eaux froides du Détroit de Cook, Adam Walker aperçoit un grand requin blanc qui s’approche dangereusement. L’instant de panique est court car surgit rapidement un groupe de dauphins obscurs (Lagenorhynchus obscurus), qui non seulement s’interposent entre lui et le prédateur, mais décident de l’accompagner dans sa traversée pendant une petite heure !

L’histoire telle qu’elle est rapportée par les sources que vous trouverez en bas de cet article est d’autant plus belle que cette nage était organisée pour lever des fonds en faveur de la Whale and Dolphin Conservation Society. Ceci étant, l’approche du requin n’est pas mentionnée sur la chaîne YouTube d’Adam Walker, ni le fait que la course était faite en faveur d’une association de protection des cétacés…

Adam Walker, qui réalise des nages longues distances aux quatre coins de la planète dans le cadre du Oceans 7, a quoi qu’il en soit décrit cette expérience comme « un rêve devenu réalité« . Cette traversée de 9 heures entre les deux îles de la Nouvelle-Zélande, réunit en effet tout ce qu’il faut pour rester inoubliable !

Sur la Nouvelle-Zélande et ses delphinidés

Je profite de cet article pour revenir un parler un peu de la Nouvelle-Zélande et des cétacés qui vivent autour de ses côtes. J’ai eu l’occasion de vivre dans ce pays en 2012-2013, et j’en garde un excellent souvenir, que ce soit pour ses habitants sympathiques, ses paysages à couper le souffle, ou la faune et la flore que l’on y trouve.

La Nouvelle-Zélande est un pays connu pour être ami des cétacés : les delphinariums y sont interdits, et le pays a connu plusieurs dauphins emblématiques, comme Opo (qui a sa statue dans la ville de Hokianga depuis longtemps) ou Moko (dont les funérailles ont rassemblé plus de 400 personnes). Les lois de protection sont des cétacés y sont plutôt efficaces, si ce n’est à triste et tragique exception : celle des dauphins de Maui, qui sont aujourd’hui menacés d’extinction.

Dauphins Obscurs ou Dauphins de Gray (Lagenorhynchus obscurus)

On trouve en Nouvelle-Zélande plusieurs espèces de dauphins, notamment les Dauphins obscurs ou Dauphins de Gray (Lagenorhynchus obscurus) qu’on voit dans la vidéo d’Adam Walker. Lorsque je me trouvais à Kaikoura, j’ai d’ailleurs eu l’occasion de nager avec eux, ce qui reste une expérience inoubliable car faite dans des conditions totalement respectueuses des animaux (ce qui n’est malheureusement pas le cas dans l’immense majorité des pays).

Le dauphins d’Hector, dauphin de Nouvelle-Zélande ou dauphin à front blanc (Cephalorhynchus hectori), est la plus petite espèce de dauphins au monde. Il mesure entre 1,2 et 1,4 mètre, pour une cinquantaine de kilos. On le trouve les long des côtes de l’île du Sud, dans les zones où la profondeur ne dépasse les 200 mètres.

Dauphins d'Hector (Cephalorhynchus hectori)

J’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois des dauphins d’Hector, dans la baie de Curio dans les Catlins, où ils s’approchent des nageurs, et à Akaroa, lors d’une extraordinaire sortie en kayak où ils ont été jusqu’à six à m’accompagner.

Le dauphin de Maui est une sous-espèce du dauphin d’Hector, qui a la particularité de vivre dans les eaux de l’île de Nord de la Nouvelle-Zélande. Malheureusement, cette espèce est très gravement menacée d’extinction : on ne compte plus à ce jour qu’entre 48 et 69 individus (source : Wikipedia). Plusieurs associations, notamment Sea Shepherd et la WDCS, se battent pour sauver le dauphin de Maui – cliquez ici pour participer à celle de Sea Shepherd.

Ingrid Vasseur et les orques néo-zélandaises

En Nouvelle-Zélande, on trouve aussi des orques. Je vous invite à regarder ce reportage qui retrace l’activité d’Ingrid Vasseur, qui est notamment la seule chercheuse au monde qui nage avec les orques

« Sauvés par les dauphins » en Nouvelle-Zélande

Pour finir cet article (et cette longue digression), vous pouvez également visionner ce documentaire de la BBC, Saved By Dolphins, qui reconstitue le sauvetage qui s’est déroulé à Whangarei, toujours en Nouvelle-Zélande, en 2004. Pendant plusieurs heures, un groupe de dauphins a protégé les nageurs d’un requin blanc, en l’empêchant d’approcher.

Source : 7sur7.be, CloserOnline, Yahoo! Canada

 

About the Author:

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et créateur du site et des formations en ligne e-Action.

2 Comments

  1. nikye 25 avril 2014 at 15 h 20 min - Reply

    S’il n’y avait que les Danois, se serait contrôlable, mais les Japonais, les massacres..Les Canadiens ne font rien… Les produits toxiques et filets jetés en Nouvelle Zélande etc…. détruisent aussi
    l’éco système… L’homme est le plus grand prédateur… . Et très peu de Pays les protège…

  2. salim 26 avril 2014 at 1 h 57 min - Reply

    Quelle belle aventure pour le mec. Magnifique !

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.