Reportage sur les massacres de globicéphales aux îles Féroé

Home/Documentaires, Massacres de dauphins, Vidéos en ligne,  Actualités/Reportage sur les massacres de globicéphales aux îles Féroé
  • Le massacre des dauphins aux îles Féroé (dépendance du Danemark)

Reportage sur les massacres de globicéphales aux îles Féroé

Un documentaire sur les massacres de dauphins aux îles Féroé

Ce reportage diffusé sur France 3 relate le “Grindadráp”, une tradition qui, chaque année, mène au massacre de plusieurs centaines de dauphins Calderon (ou globicéphales) dans les îles Féroé.

On y entend les arguments des praticiens et défenseurs de cette tradition barbare, ainsi que ceux de Paul Watson du Sea Shepherd qui a mené une campagne sur place pour tenter d’y mettre un terme.

Les propos d’un des protagonistes du reportage n’ont pas manqué de me choquer. Avoir les bras plongés dans le ventre d’un baleine encore vivante, la taillader au couteau donnerait selon ce jeune homme la sensation “d’être en harmonie avec la nature”… Affligeant.

Notons au passage que les problématiques de la chasse aux dauphins exposés par The Cove – La Baie de la Honte se retrouvent pleinement dans ce court documentaire : massacre absurde d’une espèce intelligente, pratique alimentaire délétère, et perpétuation chevronnée d’une “tradition” révoltante…

Avant que vous ne visionniez ce reportage, je vous rappeler que vous pourrez trouver une pétition à signer dans l’article sur les massacres de dauphins aux îles Féroé.

About the Author:

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et créateur du site et des formations en ligne e-Action.

24 Comments

  1. Delphine 27 mars 2010 at 12 h 36 min - Reply

    Merci Pierre pour tes vidéos. Je les ai fait passer autour de moi. Il n’y a pas de pb,les féroiens sont aussi cons que les japonais à Taiji…Et Bravo pour « l’harmonie avec la nature » ! :(((

    • Pierre 30 mars 2010 at 18 h 48 min - Reply

      Bonjour Delphine,

      Je ne pense pas qu’ils soient « cons »… Mais insensibles à la souffrance animale, ça c’est sûr… 🙁

    • gabrielle 17 avril 2013 at 2 h 44 min - Reply

      Ils sont d’une autre époque, ce sont des sauvages de l’age de pierre.
      Que pouvez vous faire pour arrété cela?

  2. Clémence 11 avril 2010 at 18 h 06 min - Reply

    je trouve sa efrayant se quil font ses jen la non pas de coeur et sont vraiment egoîste pff ! mercii pour tes video

  3. LN 3 mai 2010 at 17 h 50 min - Reply

    Je risque d’etre minoritaire mais je me lance. Je suis comme vous tous, choquée par la violence gratuite et la torture envers les animaux. J’ignore si ce reportage est orienté d’une manière ou d’une autre, et mon avis se basera sur ce que je viens de voir, mais il n’apparait pas ici qu’il s’agit de barbarie.
    Tout d’abord, on apprend qu’il y 1000000 de specimens recensés, et que par an, 2000 sont pêchés ce qui ne met pas en péril l’espece.
    Ensuite, au-delà des traditions, cette viande constitue 1/4 de leur apport en viande. Je m’adresse peut etre à des végétarien, ms l’aliment qui constitue 1/4 de votre alimentation, c’est important. Il s’agit donc avant tout de s’en nourrir.
    Oui le folklore traditionnel qui entoure cette chasse peut paraitre choquant, d’ailleurs, une intervenante l’explique très bien en disant « il s’agit d’un abattoir à ciel ouvert, c’est cela qui choque » alors que dans les abattoirs français, ce n’est pas mieux.
    Il faudrait peut etre prendre en compte tout ces éléments avant de traiter les gens de « cons ».C’est un peu facile de juger de notre position,en ne manquant de rien, en allant dans un hypermarché pour trouver de la viande ou du poisson de toute espèce au gré de nos envies. Replaçons les choses dans leur contexte, seriez vous moins choquer s’ils pratiquaient la pêche au filet, filets dans lesquels les poissons agonisent avant d’être dépecé à l’abri des regard? Pensez-vous que ces dauphins mettraient moins de 15mn à mourir dans ces conditions? Réfléchissez-y…

    • gabrielle 17 avril 2013 at 2 h 50 min - Reply

      LN
      Nous sommes au 21émé siecle il y a de quoi manger sur terre ne commencé pas a soutenir ce genre de massacre et ces sauvages d’un autre temp?

    • gabrielle 5 mai 2013 at 19 h 25 min - Reply

      LA VIANDE DE DAUPHINS N’EST PAS DANS NOS MENUES?
      Et leurs intelligence est aussi developpé que ta connerie

      • darkaurore 12 septembre 2014 at 7 h 31 min

        et ben ça aussi c’est pas un commentaire intelligent gabrielle… elle vient d’où à ton avis notre nourriture ??? y’a pas tant que ça de végétariens hein, toute alimentation à base animale vient d’un « massacre », la seule différence c’est qu’il est caché à nos yeux car ça se passe dans des boucheries ou autre, néanmoins, la vie est faite ainsi, pour survivre, il faut manger, et l’être humain se nourrit également de viande/poisson. les tribus indiennes devaient aussi apprendre à chasser, le bison par exemple, et ces sortes de « rites » sont ce qu’ils sont mais il me semble qu’ils avaient un certain respect des animaux qu’ils devaient tuer. je trouve ça pas déconnant cette histoire de « lien » avec la nature, car la nature est comme ça. les animaux s’entretuent, c’est le principe de la chaine alimentaire. tout le monde ne prend pas du plaisir à tuer. je reconnais que ce sont des images choquantes et effectivement c’est un animal que nous jugeons + intelligents que d’autres donc c’est peut être encore + dur de le tuer (tout comme c’est on n’aimerait pas manger du chien par exemple car il est + proche de l’homme qu’un poulet), ok, et sache que je fais partie des gens qui aiment énormément les animaux hein, mais essaie d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe vraiment dans notre société déjà, avant de critiquer ce que font les autres, et ensuite, de te rendre compte qu’à l’échelle de la planète, tout le monde n’a pas les mêmes habitudes/coutumes/croyances, ni le même régime alimentaire ! la vache est sacrée en inde, ils n’en mangent pas (il me semble mais il faudrait que je vérifie ces faits) imagine ce qu’ils doivent ressentir en arrivant en france, sils visitaient une boucherie !?!? pareil, le porc est sacré ailleurs. ce n’est pas parce qu’on ne mange pas de dauphin en france qu’on ne peut pas en manger ailleurs, et les habitants des iles mangent énormément de poissons mais peut être que ça ne leur suffit pas, en tout cas il me semble avoir lu ailleurs que la viande était destinée à être mangée. Effectivement, un massacre sans raison serait complètement indigne, mais lorsque c’est pour se nourrir, et qu’on réalise que c’est ce qu’on fait nous aussi également sauf qu’on le voit pas, et bien je pense qu’il faut arrêter de jeter la 1ère pierre sur les autres.

      • darkaurore 12 septembre 2014 at 7 h 36 min

        zut j’avais pas lu + bas que d’autres personnes avaient un peu le même discours, bon c’est pas grave, tant pis pour la redite

  4. Pierre 3 mai 2010 at 18 h 03 min - Reply

    Bonjour LN,

    Ton point de vue est pertinent. Je ne suis pas vraiment végétarien non plus et c’est sûr que ce qui se passe dans les abattoirs français est également horrible.

    J’ai aussi un point de vue minoritaire car je défends avant tout les dauphins et les cétacés pour leur grande intelligence, qui les place – pour moi – au niveau de l’être humain (non pas que je sois pour le massacre gratuit et joyeux des autres espèces animales, loin de là !!!).

    Mais au delà de mes propres convictions, il y a le fait que la viande de dauphin consommée aux îles Féroés est toxique, empoisonnée par le mercure – tout comme au Japon.

    Je vois donc un double argument contre ces massacres : un argument éthique et un argument sanitaire.

    Ce n’est que mon point de vue, je le partage ! 😉

    • gabrielle 26 avril 2013 at 11 h 41 min - Reply

      A PIERRE
      jE suis d’accord et moi aussi je mange de la viande donc je suis pas a l’extreme ce sont des mammiféres qui ont une intelligence superieur a l’homme?

  5. Guy Verdier 18 mai 2010 at 18 h 02 min - Reply

    Bonjour,
    Merci Pierre pour tes vidéos qui sont révélatrice du barbarie d’un autre monde !
    Guy

  6. sylvie sottas 23 mai 2010 at 13 h 03 min - Reply

    dans une cinquantaine d’annee toutes ces questions n’auront plus lieu d’etre il est grand temps que l’espece humaine disparaisse au moins on laissera la vie sauve aux especes qui auront survecu!

    • gabrielle 26 avril 2013 at 11 h 44 min - Reply

      J’ai des enfants et petits enfants;
      et malgrés cela SYLVIE JE SUIS DE TON AVIS.

  7. vythilingum 19 juillet 2010 at 6 h 47 min - Reply

    c’est les ames et esprits des ancients qui sont reincarnes dans ces dauphins alors continuer a tuer et manger la famille et vos amis

  8. lefort.gisèle 11 septembre 2010 at 11 h 25 min - Reply

    c’est honteux!ses gens n’ont pas de coeur

  9. Saokore91 26 avril 2011 at 1 h 06 min - Reply

    …C’est tout bonnement honteux ! Pourquoi faire ça ? Abattoir ouvert ou fermé aucune différence. Je suis d’accord qu’il faut se nourrir mais pas en faisant des massacres comme celui-là. Pourquoi tuer une espèce qui est aussi intelligente ? Je ne comprends pas…

  10. Marine 17 juin 2011 at 11 h 59 min - Reply

    C’est vraiment horrible déjà les dauphins au Japons et ensuite les baleine .
    Il n’ont vraiment pas de coeur pauvres bêtes

  11. gilles 18 juillet 2011 at 18 h 10 min - Reply

    LN,

    ce n’est pas une pêche commerciale mais une tradition séculaire. plusieurs points font que ce massacre doit être stoppé:
    – La viande est impropre à la consommation à cause des taux de metaux lourds très élevés
    – les têtes sont conservés pour les appâts, les dents vendues aux touristes et le gras impropre à la consommation est rejeté dans des fosses marines
    – les îles féroe est un archipel sous protectorat danois. le Danemark fait partie de l’union européenne. Les textes européens comme les conventions de berne (19 septembre 1979 relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel en Europe) bannissent très clairement la chasse à la baleine/dauphin. les lois sont faites pour être respectées.
    – il n’existe pas de globicéphales danois encore!
    – on parle ici de plus de 1500 individus massacrés par an. Cela fait peut être d’eux des enfants de coeur par rapport aux japonais qui massacrent chaque année + de 23000 dauphins uniquement à taiji mais cela doit s’arrêter.
    – ce massacre festif est dérangeant surtout quand on voit les enfants au milieux des carcasses.

  12. Amandine 4 août 2011 at 12 h 47 min - Reply

    Bonjour,

    Je suis une grande passionnée des cétacés depuis ma tendre enfance, anti delphinariums, et prône un respect de ces animaux, comme tous les autres, je ne suis pas végétarienne, et j’ai les idées bien claires.
    Je suis très partagée après une phrase que l’un des Norvégiens ait dit. Reprenons du début. Je suis contre ce genre de chasse, qu’elle se produise aux Féroés ou à Taiji ou n’importe où dans le monde. J’aime les dauphins, les baleines, et si demain on venait à me proposer de goûter de la viande de l’un d’eux, je crois que la personne se retrouvera vite fait contre le mur, de par mon amour pour ces animaux.
    Mais prenons le problème dans l’autre sens. Les vaches, que nous consommons à tout va, et qui elles, sont sacrées en Inde. Le cheval, que certain mange également et que la gamine du manège d’en face n’acceptera jamais de manger parce que elle ne peut pas se faire à l’idée de manger le cousin de son poney kiki.
    On parle d’abattoirs à ciel ouvert; cela dégoûte littéralement les gens comme nous, qui n’avons pas, ou qui plutôt, n’avons PLUS l’habitude de voir. Rappelez vous, il y a de cela quelques générations, on découpait les animaux sur la place publique, on savait ce qu’était qui se retrouvait dans nos assiettes. Il y a avait donc là, comme le disait donc un Norvégien dans la vidéo; un « respect » de l’animal.Je m’explique :

    Comme le dit le livre de Boris Cyrulnik « La plus belle histoire des animaux », de nos jours, l’animal que nous mangeons dans notre assiette est, « débestialisé », c’est à dire que tout est fait de façon à ce que nous oublions que le steak au rayon froid de chez Auchan, est la belle margherite que nous avons croisée dans les champs. L’emballage, la mise en rayon, un simple morceau « rouge », un ticket, voilà ce qu’est l’animal que nous consommons.Et cela, c’est un total irrespect envers l’animal, il n’est plu un être qui fuût vivant mais un simple produit de consommation, réduit à une valeur en euros, dollars, etc Et pourtant, si les abattoirs n’avaient pas été délocalisées à la périphérie, si celle-ci n’étaient pas fermées aux yeux de tous, il se passerait exactement ce qu’il se passe pour les globicéphales des Féroés : une mise à mort.

    Evidemment, je ne cautionne pas les chasses comme à Taiji, où l’on laisse littéralement souffrir les animaux, comme j’ai pu le voir dans de nombreuses vidéos. Rentre également la question éthique, ces animaux qui sont si intelligents : ces Norvégiens ne détruisent-ils pas une structure familiale bien précise en prélevant des individus dans ces fjords ? Peuvent ils entendre les animaux « crier » lorsque le crochets percent leur lard ? mais comme le disait l’un d’entre vous, il rentre aussi en jeu la question sanitaire : il est bien sûr hors de questions de laisser des hommes, des femmes et des enfants, consommer une viande qui leur ferait subir des troubles neurologiques, essentiellement chez les jeunes enfants et chez les personnes agées, sans parler des foetus.

    En résumé, je ne cautionnerais jamais entièrement la chasse aux cétacés, de par mon amour pour eux, ainsi que pour les raisons qui nous arrangent tous, nous, protecteurs des océans ( le mercure dans la viande par ex ); mais d’une certaine manière, je « tolère » plus facilement la chasse aux Féroés que celle à Taiji, que je ne cautionnerai jamais. Pour les raisons suivantes : c’est un véritable besoin alimentaire pour eux ( d’après le reportage que j’ai pu voir ), que 2000 espèces par an sur une espèce estimée à 1 million d’individus, ce la ne serait donc que l’équivalent de 0,2% de la population de globicéphales ( attention je suis très nulle en math donc c’est quasi certain que je me suis trompée sur le chiffre ), que cela fait parti de leur « patrimoine », et n’est pas dans un but commercial où l’on se fait de l’argent, et qu’au Féroés, on ne fait pas de trafic avec les delphinariums pour sélectionner quelques individus et les mettre en bassin. etc etc,

    Je conseille à tous de lire le livre de Boris Cyrulnik, intitulé « La plus belle histoire des animaux », celui-ci parle de l’histoire des hommes et des animaux, ensemble, au cours de l’histoire, de la domestication, en passant par le besoin de se nourrir, l’animal « outil », l’animal qui aide à la chasse, l’animal compagnon, etc. Et de là vous comprendrez un peu mieux ce que voulait dire ce Norvégien quand il dit que, eux, ils ont un respect de l’animal qu’ils mangent.

  13. Alex 13 juillet 2012 at 19 h 45 min - Reply

    Encore faut-il que le nombre de 1millions soit exact j’ai lu des articles qui en recensaient beaucoup moins…

  14. patrice 13 octobre 2014 at 8 h 40 min - Reply

    J’ai autant la nausée à lire certain commentaires que du reportage en question. Certain souligne fermement l’idée que nous devons pour survivre ajouter dans notre alimentation de la nourriture carné. Il est aussi dit que l’animal n’a pas d’autre choix pour se nourrir que tuer. Effectivement et logiquement à moins que cela m’échappe mais je n’ai pas encore vu de supermarché dans les océans et ailleurs, encore moins un animal en sortir avec son panier de provision. Soyer réaliste et observateur et tant soit peu intelligent. Nous somme des humains dont nos facultés sont bien plus grande et avancé technologiquement et matériellement que celle de nos amis les animaux. Nous avons toute possibilité et ainsi trouver de la nourriture non industrialisé autour de nous. La protéine animal n’est pas unique pour notre survie. Nous avons la possibilité de trouver les acides aminée essentiel dans les légumes, céréales ect. Mais je pense que la majorité font état d’une grande paresse mental à un point ou nous trouverons toujours des circonstances atténuante à nos actions aussi barbare que la satisfaction de tuer pour le plaisir du divertissement en prétextant des idée saugrenu et dépourvu de sentiment et d’amour à l’égard des animaux. Notre sensibilité n’a d’égale que par nos jugement en fonctions de nos classes, de notre conditionnement, de nos traditions ou de nos idéologies. Admettons plutôt une insensibilité face à la souffrance des animaux et au plaisir que chacun éprouve à consommer un bon steak de bœuf ou de toute autre forme animal dans son assiette. Soyons simple dans nos argument et pas la peine de protester ceci ou cela. Il suffis juste de regarder un fait indéniable et bien réel. Humain, animal, végétal nous avons tous le droit de vivre en harmonie sur cette terre. L’homme qui semble plus évolué n’a pas trouvé mieux que de tout saccager, anéantir, détruire par profit, orgueil et plaisir. Voila l’héritage que nous laissons au génération suivante, une planète terre en faillite. Il faut cesser l’abatage, cesser aussi d’être aveugle devant tant de massacre et surtout prendre conscience que tout être vivant ne peut être tuer . N’avez vous aucune sensibilité face à la détresse et souffrance infligé aimeriez vous goutter au supplice que ces animaux endurent chaque jour ? Il est bien évident que NON. Alors pensez quand vous avalerez un bon morceau de viande, poisson, à l’animal qui à agonisé pour arriver dans votre assiette. Ouvrons les yeux et cessons de baisser la tête par toute ces foutaises d’excuse qui n’en demeurent pas. Soyons juste et tout simplement humain. A bon entendeur.

  15. bourdin 27 juillet 2015 at 18 h 29 min - Reply

    Je trouve ça honteux….écœurée d une telle barbarie

  16. Jean Allard 13 juillet 2016 at 20 h 43 min - Reply

    Je suis un canadien de 58 ans et je suis outré et dégouté de découvrir cette boucherie qui se fait aux Îles Féroé au Danemark. Il semble que le massacre de dauphins Calderon est une pratique « traditionnelle », censée marquer l’entrée dans l’âge adulte des jeunes Féringiens. C’est tout simplement épouvantable de tuer ces dauphins en aussi grande quantité sur la simple raison d’initier les jeunes Féringiens au passage à l’âge adulte ! Le gouvernement du Danemark doit absolument cesser cette boucherie en interdisant le massacre des dauphins Calderon sous peine de très fortes amendes associé à des emprisonnement de plusieurs mois. Pendant leur incarcération les détenus devraient sortir enchainés pour nettoyer les berges de tous les cadavres de dauphins avec tous les auteurs de cette tuerie sauvage. Non mais, je ne peux pas croire qu’il n’y a aucun organisme qui se bat pour stopper cette boucherie sur les Îles Féroé ?

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.