Il n’y a pas qu’en Europe où les orques sont honteusement exploitées. Notre partenaire, le collectif Cierren Mundo Marino, lutte pour libérer les animaux marins captifs. Leur pétition destinée à libérer l’orque Kshamenk a dors et déjà dépassé 500 000 signatures. Fermons MUNDO MARINO !

Ce que demande la pétition :

Des mesures urgentes sont demandées pour sauver la vie de l’orque Kshamenk mais également des autres animaux captifs. Ils sont exploités sur le territoire de la société MUNDO MARINO (Argentine).

La pétition lancée par le collectif demande aux autorités d’intervenir pour que le parc aquatique soit fermé et reconverti tout en veillant à la réhabilitation de l’orque et des autres animaux tenus en captivité.

Cette pétition est adressée à Guido Lorenzino (médiateur de la province de Buenos Aires) et à 20 autres personnes.

Le cœur du problème :

Le collectif nous explique : « Là où Mundo Marino voit une entreprise, nous voyons des VIES, de la DIGNITÉ et du RESPECT. Ce sont des êtres sensibles. Ils étaient libres. Ils n’appartiennent à aucun aquarium, zoo ou cirque mais à l’État national, à tous les ARGENTINS. Nous sommes donc tous responsables de leur destin.

Tout d’abord, Kshamenk n’a pas de partenaire de sa propre espèce. Ensuite, il est accompagné d’une femelle grand dauphin nommée Floppy. MUNDO MARINO, dans leur avidité maladive pour l’argent, provoque des jeux sexuels entre Kshamenk et Floppy. Ils sont ainsi utilisés pour extraire le sperme de Kshamenk. Ils le cryo-conservent afin de le vendre à SeaWorld.

De ce viol, Kshamenk a eu 2 enfants. Ces derniers sont déjà captifs de SeaWorld : Makani, orque mâle qui est né le 14 février 2013 (par insémination artificielle sur l’orque femelle Kasatka) et Kamea, qui est née le 6 décembre 2013 (fille de Takara, insémination artificielle).

Telle est la mentalité carriériste, ambitieuse et profiteuse de Mundo Marino. Loin de leurs « liens avec la conservation » ou de leur « amour pour les orques, les dauphins, les phoques et autres animaux asservis ». Ils ne cherchent que leur profit économique. »

Fermons MUNDO MARINO : à notre tour d’agir !

En effet, La Dolphin Connection soutient totalement l’action de Cierren Mundo Marino et vous convie à signer et à partager leur pétition sans modération ! Quant aux cétacés captifs en Europe, en France et ailleurs dans le monde, nous avons toujours beaucoup à faire

Pour donner une idée plus précise du problème, voici ci-dessous une vidéo en Espagnol et doublée en Anglais. Comme vous pouvez le constater, plusieurs personnalités Argentines se sont mobilisées afin de soutenir notre partenaire :

* Cierren Mundo Marino est composé de Activistas Animalistas de La Costa et de Proyectos Galgos Argentina. Pour en savoir davantage concernant notre partenaire, n’hésitez-pas à consulter notre page dédiée.