Réactions mitigées suite à la projection de The Cove au Festival de Tokyo

Home/The Cove,  Actualités/Réactions mitigées suite à la projection de The Cove au Festival de Tokyo

Réactions mitigées suite à la projection de The Cove au Festival de Tokyo

The Cove : Première projection publique au Japon

Lorsque Louie Psihoyos est arrivé au Japon, il redoutait d’être cueilli par la police en descendant d’avion. Le cinéaste, qui est sous le coup de plusieurs inculpations (empiètement sur une propriété privée, conspiration visant à perturber le commerce, photographie de la police sans autorisation…), était accompagné de son avocat au cas où les choses auraient mal tournées. Mais, à la place des forces de l’ordre, c’est une armée de journaliste qui l’attendait.

Louie Psihoyos à l'aéroport de Narita, le 20 octobre 2009 - Photo de Associated PressLouie Psihoyos a donc pu assister sain et sauf à la projection… mais il n’était pas le seul protagoniste du film dans la salle ! Certains pêcheurs (dont le fameux “Espace Privé”) étaient présents, de même que le responsable des Pêcheries de Taiji et le Commissaire Japonais à la CBI, Masayuki Komatsu.

Questions/Réponses…

Les réactions à l’issue de la projection ont été mitigées. C’est ainsi dans une ambiance bien particulière que s’est déroulée la séance de questions/réponses avec le réalisateur. Si certaines personnes très touchées par le film ont proposé leur aide, d’autres ont tenté de discréditer son message, le réduisant à une propagande en faveur de l’égalité animale. En fin de compte, Louie Psihoyos a beaucoup insisté sur le danger sanitaire que représente la viande de dauphins, car cet argument reste le meilleur moyen de mettre un terme aux massacres.

Louie Psihoyos au Festival International du Film de Tokyo - Photo Associated PressUn spectateur interrogé par les médias a résumé la situation de manière plutôt efficace :Bien que le sujet soit difficile en ce qu’il implique le job des pêcheurs, on ne peut que difficilement soutenir que toutes les traditions japonaises doivent par principe être maintenues. Je pense que si nous découvrons quelque chose de néfaste dans notre tradition, nous devrions la corriger.

The Cove sera-t-il vu à Taiji ?

Louie Psihoyos a proposé de projeter gratuitement The Cove aux habitants de Taiji. La veille, il avait également émis l’idée d’offrir aux pêcheurs les recettes japonaises du film si ces derniers cessaient la chasse au dauphin et développaient à la place des activités de whale-watching. Mais, pour l’instant, il n’a reçu aucune réponse… Au contraire, un responsable anonyme des Pêcheries de Taiji a indiqué que les pêcheurs envisageaient des poursuites judiciaires à l’encontre des personnes impliquées dans la réalisation du film.

Photo AFP - Le conseiller municipal Hisato Ryono montrant la baie de Taiji où se déroulent les massacres de dauphinsCe voyage au Japon illustre quoi qu’il en soit le courage du réalisateur, pour qui il était important de venir assister à la projection plutôt que de “rester en sécurité aux Etats-Unis”. Pour une description plus détaillée du séjour de Louie Psihoyos à Tokyo, je vous invite à lire ce billet sur le site officiel de The Cove.

Mise à jour : Le TIFF a tout fait pour minimiser l’impact de la diffusion de The Cove…

Les organisateurs du festival ont fait en sorte de maintenir au minimum la publicité autour de The Cove, notamment en empêchant les journalistes de réaliser leurs interviews ! A cela, il faut encore ajouter que l’affiche du film n’était pas placardé sur la façade du bâtiment abritant le festival. C’est ce qu’explique ce reportage de CNN.

Sources :

News Yahoo : “Dolphin-hunting film gets mixed reaction in Tokyo”
http://news.yahoo.com/s/ap/20091021/ap_en_ot/as_mov_japan_dolphin_killing

Oceanic Preservation Society : “The Cove Newsletter”
http://email.maildiva.com/T/ViewEmail/r/DBD20D5C4CB06D87/C43E16F1B066CA8B9A8E73400EDACAB4

The Cove Movie : “The Cove at TIFF, as told by the Director”
http://www.thecovemovie.com/BlogRetrieve.aspx?BlogID=5047&PostID=93418

News Yahoo : “Japan Dolphin hunting town threatens to sue over The Cove”
http://news.yahoo.com/s/afp/20091021/ennew_afp/japananimalenvironmentdolphins

TakePart : “The Cove Director Faces Taiji Town Mayor and Fisherman at TIFF Screening”
http://www.takepart.com/blog/2009/10/21/exclusive-interview-the-cove-director-faces-taiji-town-mayor-and-fisherman-at-tiff-screening/

About the Author:

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et créateur du site et des formations en ligne e-Action.

One Comment

  1. Olivier 23 octobre 2009 at 14 h 24 min - Reply

    Merci Pierre pour le lien vers le billet d’origine, il est très intéressant.

    Je pense que The Cove, tout comme Home, devrait être diffusé sur Internet, et j’ai laissé un commentaire en ce sens sur ce billet (il doit encore être approuvé par le modérateur au moment où j’écris ceci), en réagissant au fait Louie Psihoyos indique penser à une diffusion sur Youtube :

    Hello,

    Maybe we should go the YouTube route

    I strongly advise you to do that, and not only for Japan, but for the rest of the world too.

    I saw the film in a cinema in France, and you know what ? Two weeks after his release, it was gone. How do you want to spread the word about Taiji when you limit the availability and the diffusion of your fantastic movie ? Internet is the great diffusion tool that can spread the word about controversial topics, especially environmental ones.

    Look at the Home movie ( http://www.youtube.com/user/homeprojectFR#p/a/f/2/jqxENMKaeCU ) : The movie was released simultaneously on June 5, 2009 in cinemas across the globe, on DVD, Blu-ray, television, and on YouTube. Opening in 181 countries, the film broke the world record for the largest film release in history (see the wikipedia article : http://en.wikipedia.org/wiki/Home_%282009_film%29 ).

    It’s too late to do that for the Cove, but at least you can do a multiple formats release in Japan, and provide the movie freely on Youtube with subtitles in the most used languages, it will definitively help the others dolphin’s lovers to convince others peoples and start changing the world. It is really easier to tell friends « look at this great movie about the killing of dolphins at this URL » than « Well, i saw a great movie about the killing of dolphins and, well, no you can’t see it because it is no longer available in the cinemas, and you have to wait for a DVD release and then buy it, and… hey please wait, I didn’t finish ma sentence ! »

    Just my 2 cents. A great movie like The Cove and a great action like to save dolphins deserve the largest distribution possible : it have to go viral.

    Olivier, France.

Leave A Comment