Le 1er septembre, les massacres de dauphins reprendront à Taiji, Japon

Home/The Cove,  Actualités/Le 1er septembre, les massacres de dauphins reprendront à Taiji, Japon

Le 1er septembre, les massacres de dauphins reprendront à Taiji, Japon

Les pêcheurs de Taiji s’apprêtent à capturer et tuer des milliers dauphins…

C’est toute l’histoire et tout le message de The Cove : dévoiler au monde ce qui se passe dans la baie de Taiji, afin d’empêcher que les massacres de dauphins s’y répètent une fois encore. Pourtant, à partir du 1er septembre prochain à minuit, la chasse aux dauphins sera réouverte – et ce pour une durée de six mois.

Les pêcheurs japonais défendent cette pratique en expliquant qu’elle est traditionnelle et qu’elle ne menace pas la pérennité des espèces chassées. Dans une déclaration soumise en 2006 à la Commission Baleinière Internationale, ils rappellent que la chasse à la baleine (et aux cétacés) a commencé à Taiji en 1606 et qu’elle fait partie de l’équilibre alimentaire et économique du pays. Les pêcheurs locaux ne semblent pas décidé à y mettre un terme…

Les pêcheurs de Taiji contre-attaquent

Suite à la sortie de The Cove, ils contre-attaquent même. Dans les commentaires de l’article que j’ai écrit sur le film, j’ai eu la surprise de trouver un texte en anglais expliquant que les pêcheurs de Taiji étaient soi-disant victimes d’une “organisation éco-terroriste” motivée par l’appât du gain et déformant sciemment les faits…

Logo du Sea Shepherd

La fin de ce message (qui provient de Russie et ressemble à du spam) dit que “la pêche de dauphins représente une part importante de la tradition grâce à laquelle des générations de pêcheurs de Taiji ont apporté de la nourriture à leur communauté. Ils

[les pêcheurs] continueront à la pratiquer.” Ce genre de réaction est paradoxalement bon signe : elle prouve que la publicité faite grâce à The Cove dérange effectivement ceux qui pratiquent la chasse au dauphin.

Quelles sont les perspectives d’action pour stopper, dès cette année, les massacres de Taiji ?

Save Japan Dolphins - Un mot de Ric O'Barry pour sauver les dauphins au Japon

La pêche aux petits mammifères marins n’est pas régie (à la différence de la chasse à la baleine) par la Commission Baleinière Internationale. Elle dépend d’une autorisation gouvernementale. Cependant, les militants comptent entre autres sur la ville de Broome, en Australie, pour intervenir. Cette dernière est en effet la ville jumelle de Taiji.

Pour Richard O’Barry, le Conseil municipal de la ville a le pouvoir de faire pression en décidant de suspendre ses relations avec Taiji. Cette décision ne peut être prise que par une réunion en urgence. C’est pour cette raison qu’il invite quiconque le souhaite à en faire la demande en envoyant un email aux responsables locaux, à cette adresse : shire@broome.wa.gov.au.

Richard O’Barry a annoncé qu’il serait présent à Taiji le mardi 1er septembre avec l’équipe du film : “Je n’ai aucune idée de ce qui se passera. Je serai probablement arrêté, j’imagine… si les policiers sont à nouveau là. Ce qui arrivera fera partie de l’histoire [le fils de Ric O’Barry est en train de réaliser un documentaire pour le Discovery Channel sur les suites du film].” Soyez assurés, en tout cas, que je vous tiendrai au courant.

A lire :

L’interview de Richard O’Barry, l’ex-dresseur de Flipper et héros de The Cove

L’article sur le film The Cove (avec le commentaire des pêcheurs japonais à la fin)

Sources :

Déclaration des pêcheurs de Taiji à la Commission Baleinière Internationale

Interview de Ric O’Barry sur le site australien MovieHole

Article sur les perspectives d’action grâce au Conseil de Broome sur le site Kimberley Page

Article sur le même thème sur le site Examiner.com

Article de TakePart pour aider à la diffusion et à la publicité de The Cove

About the Author:

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et créateur du site et des formations en ligne e-Action.

6 Comments

  1. Pierre 23 août 2009 at 18 h 54 min - Reply

    Si vous souhaitez écrire à la ville de Broome en Australie, voici par exemple le message que j’ai envoyé :

    Sujet : Taking action upon the dolphins’ slaughters in Taiji

    Dear members of the Broome Shire Council,

    I am writing to you to express my concern as a « citizen of the world » about dolphins slaughters in Taiji, Japan. I heard that your city is jumelled with Taiji, where those massacres are taking place every year.

    I know I can only encourage you to act upon this subject (all the more that I am not an Australian citizen). But Australia respects a lot marine mammals and have a very modern legislation upon issues such as cetaceans captivity and cetacean preservation. It sets an example for all countries.

    I think it would be a major political move if you decided to set an exceptionnal meeting of the City Council to act upon the subject of marine mammal slaughters in Taiji – before they start again on september the first. Suspending your relations with Taiji, would be a clear message signifying that you desagree with such practices and it could make a real difference, helping putting a stop to them.

    Yours sincerely,

    Cet exemple recèle sans aucun doute des fautes d’anglais – merci de me les signaler pour améliorer le message ! 😉

  2. Geoff Vivian 24 août 2009 at 1 h 30 min - Reply

    Cher vous,

    Merci pour attache le link pour mon histoir des dauphins, Taiji et Broome.

    Les events progressents rapidement depuis une semain, at j’ai ecrit trois histoires plus depuis la.

    S’il vous voulez ecrit, ce sont a

    http://www.kimberleypage.com.au/?p=2005

    http://www.kimberleypage.com.au/?p=2072

    http://www.kimberleypage.com.au/?p=2081

    Best regards,

    Geoff Vivian
    Redacteur et journalist

  3. Pierre 24 août 2009 at 1 h 49 min - Reply

    Bonjour Geoff,

    De rien, et merci d’avoir fait l’effort d’écrire en français ! (Peut-être serait-il possible d’ailleurs de corriger quelques-unes de mes fautes d’anglais, je vous rendrai la pareille en français 🙂 !)

    J’en profite pour préciser que j’ai eu une réponse de la part du Shire of Broome, disant que mon message avait été bien reçu et qu’il serait transmis aux membres du Conseil… Mais en lisant le deuxième article que vous mettez en lien, j’ai appris qu’une réunion avait eu lieu ce samedi 22 août, suite aux manifestations reçues de par le monde (email, courrier, etc.), et que la ville a d’ores et déjà envoyé un message très clair aux responsables politiques de Taiji. C’est une excellente nouvelle !

    D’autant plus que, considérant l’importance (économique et culturelle) qu’a la pêche de dauphins à Taiji, la municipalité de Broome s’est proposée d’aider sa ville soeur à trouver d’autres moyens de soutenir l’économie locale.

    Merci Geoff pour toutes ces informations !

  4. Greg 24 août 2009 at 10 h 23 min - Reply

    Ca avance dans le bon sens mais y’a t-il une chance que ça cesse dès cette année ?

  5. Pierre 24 août 2009 at 12 h 57 min - Reply

    Je n’en ai aucune idée, même si je l’espère… Ce qui est sûr en revanche, c’est que cette année ne sera pas comme les autres pour les pêcheurs de dauphins de Taiji. Avant cela, la situation était inconnue. Aujourd’hui, beaucoup de gens regardent ce qui se passe là-bas.

  6. kebir 31 décembre 2009 at 15 h 36 min - Reply

    question de culture chacun campe sur ses positions ….ils ne comprendront donc pas la valeur inestimable de ses mammiferes intelligents et bons !!

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.