Les Einstein des océans : Les dauphins peuvent résoudre des problèmes mathématiques qui déroutent nos ordinateurs

Home/Ethologie, L'intelligence animale,  Actualités/Les Einstein des océans : Les dauphins peuvent résoudre des problèmes mathématiques qui déroutent nos ordinateurs
  • Les dauphins, les Einstein des profondeurs

Les Einstein des océans : Les dauphins peuvent résoudre des problèmes mathématiques qui déroutent nos ordinateurs

Le cerveau des dauphins, plus puissant que nos ordinateurs

Merci à tous les poissons: Lorsqu’ils chassent, les dauphins soufflent des ‘filets de bulles’ – mais continuent à utiliser leur sonar – comptant les clics à travers les bulles.

les dauphins peuvent résoudre des problèmes de maths qui déroutent nos ordinateurs.

Cette découverte force les scientifiques à réévaluer l’intelligence de ces animaux.

Lorsqu’ils chassent, les dauphins soufflent des ‘filets de bulles’ tout en utilisant leur sonar pour ‘compter les clics’ à travers la quantité de bulles.

Cette faculté semble prouver que les animaux peuvent résoudre des calculs mathématiques ‘non linéaires’ complexes.

Les systèmes de sonars humains seraient déroutés par les bulles, mais les dauphins semblent avoir une faculté mathématique pour les ‘annuler’.

‘J’ai tout de suite été mordu, parce que je sais qu’aucun sonar fabriqué par des humains ne peut fonctionner dans des eaux pleines de bulles,’ explique Tim Leighton, professeur d’acoustique sous-marine à l’Université de Southampton.

‘L’équipe de Leighton est en train de découvrir la façon qu’ont les dauphins de chasser tout en se camouflant.

‘Soit ces dauphins ‘brouillaient’ leur plus spectaculaire appareil sensoriel – ce qui serait étrange, bien qu’il leur reste la vue pour se repérer – soit ils ont un sonar qui peut faire ce que les sonars humains ne peuvent pas faire… Peut-être ont-ils quelque chose fantastique.’

La réponse semble être une maîtrise étonnamment complexe des mathématiques.

‘Nous savons que les dauphins soufflent des filets de bulles lorsqu’ils chassent leurs proies,’ racontent les chercheurs.

‘De tels filets de bulles rendraient n’importe quel sonar de fabrication humaine inutilisable car leur dispersion forte crée des échos parasites sur l’image du sonar, qui ne peuvent être distingués du signal de la cible.

Les spécifications techniques du sonar des dauphins ne sont pas supérieures à celles du meilleur sonar humain. Une déduction logique serait que, lorsqu’ils soufflent leurs filets de bulles, soit les dauphins brouillent leur sonar sensoriel en chassant ou alors ils ont une faculté que n’ont pas les sonars humains.’

Cette faculté semble être dans la variation entre les clics, qui leur permet de ‘voir à travers ‘ un filet de bulles qui brouillerait un sonar humain.

les dauphins, les Einstein des profondeurs

Étonnamment intelligents: ‘C’est quelque chose que nous espérions découvrir, étant donné que les recherches ont montré qu’ils avaient un gros cerveau et des capacités hautement cognitives’ explique McGowen.

Cette faculté implique une maîtrise des mathématiques ‘non linéaires’ complexes.

Ce n’est pas la seule faculté surprenante que les dauphins possèdent.

les dauphins peuvent se reconnaître dans un miroir et comprendre des concepts tels que le ‘zéro’ – une capacité normalement réservée aux primates tels que les chimpanzés et les humains.

Ces mammifères se reconnaissent dans un miroir et ont un sens de l’identité sociale.

Non seulement ils savent qui ils sont, ils savent également qui, où et quels sont leurs groupes.

Article original : The Einsteins of the deep: Dolphins can perform feats of maths that would baffle human computer systems

About the Author:

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et créateur du site et des formations en ligne e-Action.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.