Le delphinarium de la Roumanie: le Constanta Delphinarium

Home/Delphinariums et dauphins captifs,  Actualités/Le delphinarium de la Roumanie: le Constanta Delphinarium

Le delphinarium de la Roumanie: le Constanta Delphinarium

L’unique delphinarium roumain, connu sous le nom de Constanta Delphinarium ou Delfinariu Constanta, s’est ouvert en 1972, quand un marsouin commun et deux dauphins communs capturés en mer ont été amenés dans l’établissement.

En 1988, 6 grands dauphins capturés en Mer Noire les rejoignent, tandis que la CITES enregistre peu après l’importation de 3 autres cétacés en provenance de Russie. Un dauphin commun est également importé dans le même temps, dont l’origine reste inconnue.

12 dauphins au moins (Tursiops et Communs) et un petit marsouin du nom de Survivor sont morts à Constanta. « Mark », un mâle, fut le dernier dauphin qui s’y éteignit en 2009. Faute d’esclave, le delphinarium dut fermer.

Roumanie à Constanta

Pourtant, dès le 29 mai 2010, le delphinarium roumain a rouvert ses portes, avec l’arrivée de 3 grands dauphins en provenance de Chine. Ceux-ci ont été capturés lors de chasses sanglantes à Taiji.

Chen-Chen, Pei-Pei et Ni-Ni ont été achetés au prix de 500.000 euros à l’Ocean World Yehliu, Pékin, qui les avait lui-même acquis au Japon.

Pendant plus de 11 heures, ces 3 dauphins ont été transportés depuis la Chine jusqu’en Roumanie sur un vol de la compagnie Chapman Freeborn. Ils arrivèrent à destination complètement épuisés. Pei-Pei mourut peu après de « péritonite ».

Boeing B747

En 2014, il ne reste donc plus aujourd’hui que deux dauphins japonais captifs en Roumanie, qui exécutent 3 shows par jour.

A noter que depuis 1972, toutes les tentatives de reproduction en bassin ont échouées, ce qui liasse tout de même planer un léger doute sur le rôle des delphinariums en matière de protection de l’espèce mais aussi sur la légalité de telles importations. On imagine que cet apport de  «dauphins frais» capturés en mer rend très attentifs tous les cirques aquatiques de l’Union, dont le cheptel s’épuise génétiquement.

Des dauphins de Taiji en Roumanie

Dossiers CETA BASE

http://www.ceta-base.com/phinventory/phins_constanta.html

http://www.ceta-base.com/phinventory/historicalphi

Dossier WDC

http://us.whales.org/node/8198

Dossiers complémentaires
http://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2014/03/28/des-dauphins-japonais-dans-les-bassins-deurope/

http://www.todayonline.com/world/quirky-world/romania-debates-giving-human-rights-dolphins

http://dolphinproject.org/blog/post/dolphin-project-and-immp-support-romanian-law-for-dolphin-personhood

http://www.chapman-freeborn.com/en/news/news-49#.U4ctKGeKDIU

Contacts locaux
http://remuscernea.ro/

Le nouveau delphinarium payé par l’Union Européenne

Retrouvez le dossier complet de la Dolphin Connection sur les delphinariums en Europe

About the Author:

Auteur du site Dauphin Libre et responsable de Free Dolphins Belgium, antenne de La Dolphin Connection en Belgique.

One Comment

  1. Chantal 2 juin 2014 at 22 h 02 min - Reply

    Honte a vous pour lexploitation des dauphins et cétacé libéré les tous :((((

Leave A Comment