Broome revient sur la décision de suspendre ses relations avec Taiji

Home/The Cove,  Actualités/Broome revient sur la décision de suspendre ses relations avec Taiji

Broome revient sur la décision de suspendre ses relations avec Taiji

Le 22 août dernier, la ville de Broome en Australie a décidé de suspendre ses relations avec Taiji, sa ville jumelle, afin but de protester contre les massacres qui s’y déroulent chaque année. Cette décision majeure a été saluée à travers le monde entier par tous les défenseurs des dauphins et en premier lieu par Richard O’Barry.

Richard O'Barry à TaijiHier, cette décision a été annulée. A l’initiative de trois conseillers municipaux du Conté de Broome, une réunion spéciale a été tenue. Ces conseillers se disaient désolés de la manière dont la résolution avait été prise. Le Conseil a ainsi déclaré “s’excuser sans réserve auprès de la communauté japonaise à Broome et à Taiji, auprès de leurs familles et leurs amis pour tout manque de respect causé par la décision du conseil et la hâte dans laquelle elle a été prise.

Dans cette décision, le conseil prévoit même plusieurs actions visant à renforcer les liens entre les deux villes, comme l’établissement d’un programme d’échanges prévu pour 2011, à l’occasion du 30ème anniversaire du jumelage.

Broome Photo et copyright Mark J. Palmer - La Baie de Taiji sans dauphin, le 1er septembre 2009

Cette décision est très regrettable. Elle résulte de la pression exercée par le Japon, mais elle prend également en compte les accidents malheureux qui ont suivis la première résolution. En effet, quelques odieux individus en ont profité pour se livrer à des actes racistes envers la communauté d’origine nippone de la ville, notamment avec la dégradation d’un cimetière japonais…

Malgré cela, la mobilisation continue. Richard O’Barry et son fils Lincoln en appellent à la poursuite du mouvement. Vous pouvez donc toujours signer la lettre appelant Broome à rester sur sa première décision.

Contre les massacres à Taiji

Dans sa nouvelle résolution, la ville précise qu’elle ne soutient pas les massacres de dauphins et se dit prête à aider Taiji dans la recherche d’alternatives économiques, telles que le tourisme et la promotion des ressources naturelles sous-marines. Mais, d’après Ric O’Barry, il est peu probable que les pêcheurs de Taiji acceptent cette aide en échange de l’arrêt des massacres.

Sources :

Le texte de la décision

Article sur le site de Geoff Vivian – Kimberley Page

Article du Japan Today

Le blog de Richard O’Barry du Save Japan Dolphins

About the Author:

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et créateur du site et des formations en ligne e-Action.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.