Les échouages de dauphins

Home/Ethologie,  Actualités/Les échouages de dauphins

Les échouages de dauphins

Comment expliquer les échouages de dauphins ?

Cinq hypothèses scientifiques…

Echouage de cétacés en Australie. Les échouages de dauphins restent, à l'heure actuelle, mal compris

Si le phénomène des échouages de dauphins et de baleines est connu depuis longtemps (Aristote en parlait déjà il y a 2400 ans), personne n’y a encore donné d’explication satisfaisante. A fortiori, il est donc difficile d’expliquer pourquoi des échouages massifs se produisent depuis plusieurs mois, en particulier en Tasmanie et en Australie.

Je suis néanmoins tombé sur un article recensant les principales hypothèses retenues par les biologistes et cétologues…

Les hypothèses pour expliquer les échouages de cétacés

Hypothèse n°1 : ils ont été pris dans des filets. Mais si cela est souvent vrai pour des échouages individuels, je trouve cette explication relativement improbable dans le cas d’échouages massifs… A moins que ce ne soit le dauphin pilote qui, blessé, les emmène sur les plages ?…

Hypothèse n°2 : ils ont été perturbés magnétiquement. Certaines anomalies magnétiques pourraient être en cause. Ceci étant, les dauphins ne se dirigent pas grâce aux champs magnétiques, mais grâce à l’écholocation.

Hypothèse n°3 (qui me semble pour l’instant la plus intéressante) : ils ont été perturbés par des sons. Certains sonars militaires ont déjà provoqués des accidents en Grèce, aux îles Canaries, aux Bahamas… Ces sons affectent les cétacés, parfois même lorsqu’ils se trouvent à des milliers de kilomètres. Il est possible que certains animaux proches du sonar subissent des lésions de l’oreille interne, ce qui les déboussole, ou encore que les dauphins affolés subissent des accidents de décompression en remontant trop vite vers la surface.

Hypothèse n°4 : ils ont été trompés par leur pilote. Le système de navigation de ce dernier, s’il est vieux ou malade, pourrait se dérégler.

Hypothèse n°5 : ils ont été piégés par la marée descendante en chassant trop près des côtes. Dans certaines configurations, un banc de sable peut les empêcher de reprendre le large.

Mais personne n’a aujourd’hui de réponse définitive… Les échouages de dauphins restent mystérieux. Pour ma part, je me souviens que dans Un animal doué de raison, Robert Merle imagine que la cause de ces échouages est religieuse, et qu’elle est liée à l’homme. Voilà qui expliquerait peut-être également pourquoi les dauphins n’essayent pratiquement jamais de sauter par dessus les filets tendus par la main de l’homme…

Vous pouvez consulter l’article original. Et si pensez à d’autres types d’explication, s’il vous plaît faites m’en part !

About the Author:

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et créateur du site et des formations en ligne e-Action.

35 Comments

  1. Laurent 13 mai 2009 at 13 h 21 min - Reply

    (Il me semble qu’une remontée rapide n’affecte pas particulièrement les dauphins, qui sont adaptés à changer de profondeur et donc de pression rapidement.)

    Je crois que l’hypothèse des sons est la plus probable, mais je sais qu’il y a quelques années, on n’excluait pas que les dauphins utilisent le champ magnétique terrestre également.

    Si Aristote décrivait déjà ce phénomène, il a donc soit une cause naturelle, soit anthropique (mais ne supposant pas la maîtrise de technologies comme le sonar).

    Enfin, je n’ai pas les sources, mais ça mériterait de creuser un peu, en effet.

  2. Pierre 14 mai 2009 at 3 h 48 min - Reply

    Les échouages de cétacés restent en effet mystérieux. Il y a sans doute une pluralité de causes… et différents types d’échouages. Reste à déterminer leur origine.
    As-tu une idée d’où trouver des sources sur ce sujet ?

  3. Pierre 19 juillet 2009 at 12 h 36 min - Reply

    La question des accidents de décompression se pose belle et bien pour les cétacés. Les autopsies de cadavres ont montré que les animaux remontaient à une vitesse telle qu’ils en présentaient les lésions caractéristiques. Pourquoi remonter si vite vers la surface ? A cause des sonars militaires (voir l’article lié : Comment les sonars militaires tuent les cétacés…).
    Un article New York Times traite de ces faits et de la mobilisation entreprise par le NRDC : http://www.nytimes.com/2009/07/12/magazine/12whales-t.html?_r=3&emc=eta1

  4. alain 9 décembre 2009 at 20 h 36 min - Reply

    sa fait 4 ans que je fait des recherce sur les mamiféres marin echoué,pour moi ils sont devié par un bouleversement du champs magnetique terrestre par un petit tremblement de terre sous la mer que seul eux peuve persevoir,aprés plusieur test jais remarquer que presque a l’oposer de la terre se pase un gros trembement de terre dans les 10 jous prsedant l’echouage ,j’arrive a s’avoir dans quelle region du monde se passeras le tremblement de terre a 24 heure pré

    • Jo 30 janvier 2016 at 18 h 38 min - Reply

      Bonjour Alain,

      Où as tu lu ce fait? j’ai écris ce texte il y a plusieurs années dès les premiers échouages de masse des mammifères et j ai même contacté les médias pour leur en faire part. On ne m a jamais répondu, pire on a plagié ce que j avais écrit pour leur compte. C’est très malsain de s’approprier ce qui ne nous appartient pas même si on n a l impression qu’on peut le faire en toute conscience.

      • Pierre 1 février 2016 at 18 h 08 min

        Ou bien vous avez tous les deux fait le même constat à peu près au même moment. Reste à le vérifier de façon systématique…

  5. Pierre 10 décembre 2009 at 4 h 13 min - Reply

    Bonjour Alain,
    Ta théorie est très surprenante, surtout si elle se vérifie ! En as-tu déjà parlé à des scientifiques ?
    Pierre

  6. alain 10 décembre 2009 at 11 h 49 min - Reply

    non jai attendu de voir si ma théorie etat fiable,pour le tremblement de terre en italie sa a marcher ,j’avait prevu la grece l’italie ou l’algerie, pour l’italie se me suis trompé de 3 heure

  7. Pierre 10 décembre 2009 at 12 h 48 min - Reply

    Je te propose de prédire ici la prochaine fois que tu prévois cela. Qu’en dis-tu ?

  8. alain 12 décembre 2009 at 12 h 18 min - Reply

    ok ,si vous avez des nouvelles d’un echouage ,donnais moi le pays et la date merci

  9. Christian 27 décembre 2009 at 18 h 02 min - Reply

    Bonjour,

    J’apprends que 63 globicéphales sont venus s’échouer aujourd’hui 27 décembre sur une plage de Nouvelle Zélande (péninsule Coromandel, côte Est de l’île du Nord).

    De nombreux bénévoles et membres d’associations de protection se sont relayés pendant des heures pour les repousser vers le large. Avec succès pour une quarantaine de cétacés, mais 21 sont morts sur la plage, et on se demande si le reste du groupe ne va pas revenir s’échouer à la marée suivante.

    C’est actuellement l’été en Nouvelle Zélande, et chaque été il y a des échouages massifs de cétacés sur les côtes de l’île du Nord, au large desquelles ils passent pour rejoindre leurs zones de reproduction dans les eaux de l’Antarctique.
    Il n’y a pas d’explications officielles pour le moment …

    Voir le lien : http://news.smh.com.au/breaking-news-world/more-than-20-whales-die-in-nz-beaching-20091227-lg7h.html

  10. Christian 28 décembre 2009 at 1 h 22 min - Reply

    Additif : on apprend ce soir qu’un autre groupe de globicéphales, beaucoup plus nombreux, est venu s’échouer samedi sur un site de la même côte. Au nombre d’une centaine. Tous sont morts.
    Voir ici : http://www.stuff.co.nz/environment/3196010/Over-120-whales-dead-in-separate-strandings

  11. alain 28 décembre 2009 at 11 h 37 min - Reply

    plus de 100 baleines ou échoués en nouvelle zelande ,jais pas la date je pense que c’etait dimanche 27 decembre ,maintenent je pense qu’un gros tremlement de terre va arivais entre le 6 et le 7 janvier ,en amerique latine ,je suis pas encore sur sur

  12. Pierre 28 décembre 2009 at 14 h 37 min - Reply

    @Christian et Alain : Merci pour toutes ces infos. Je reste à l’affût des dernières nouvelles, surtout s’il y a un lien entre les échouages et des tremblements de terre.

  13. alain 13 janvier 2010 at 12 h 30 min - Reply

    un tremblement de terre exeptionnellement puissant a devasté port de france en haiti par une longue secosse de magnitude 7,mardi soir a 21H53 suivie par 25 replique trés violante a 5,9 ;le centre de port de france est detruit
    entre 10 et 15 jours aprés les echouages

  14. Pierre 13 janvier 2010 at 22 h 16 min - Reply

    Bonjour Alain,

    Oui, j’ai en effet directement pensé à ta théorie en entendant la nouvelle. C’est effectivement très surprenant !!! :O
    Je propose que l’on continue à suivre cela ici, de très très près.

  15. alain 14 janvier 2010 at 11 h 31 min - Reply

    jais fini les receherches jais voulu contacter le CNRS j’arrive pas a leur envoyer un mail et jais envoyer un mail au centre francais de sismologie et sa a pas marcher non plu,a qui je peu dire ca

    • Sibylline - Faune marine 5 février 2014 at 3 h 19 min - Reply

      Il existe effectivement une capacité de toute la faune (humains compris mais nous l’avons perdue avec la modernisation des déplacements, etc…) à percevoir les lignes de champ magnétiques et des changements infimes dans ce champ. Ainsi, les orages magnétiques perturberaient les cétacés qui suivraient ces lignes.
      C’est très difficile à mettre en évidence car cela supposerait que toutes les autres causes d’échouage : maladie, impact anthropique (sonars, canons à airs pour les prospections sismiques, etc…) soient écartées. Cela signifierait donc que chaque cadavre frais fasse l’objet d’une autopsie (donc par des professionnels et non par des personnes qui découpent des morceaux de tissus mais qui ne sont pas en mesure de déterminer la mise en place d’une lésion, ex. de la France). Bref, ce n’est pas pour demain.
      Néanmoins, l’hypothèse est intéressante à plusieurs égards.

  16. sormiou 14 janvier 2010 at 21 h 05 min - Reply

    Bonjour à tous et bravo pour ce blog consacré à nos amis les « lutins » (c’est ainsi que j’aime appeler les dauphins lorsque j’en rencontre en mer ^^)

    Cette théorie exposée ici par Alain est extrêmement intéressante.
    L’incrimination des sonars militaires est bien sûr suspecte mais je souhaiterais attirer votre attention sur un dispositif basé en Alaska mais aussi en Norvège, en Russie et en Chine. Il s’agit des systèmes type HAARP qui, sous couvert d’études de la ionosphère, est en fait très probablement une arme climatique qui serait aussi capable « d’expédier » des quantités phénoménales d’énergie sur n’importe quel point de la planète et donc de pouvoir déclencher des tremblements de terre à volonté !

    Des signes suspects (grand nombre de parhélies observées et filmées) sont apparu dans le ciel de Chine juste avant le terrible tremblement de terre en mai 2008, ce qui a eu tendance à nous conforter dans nos hypothèses.

    Cela vous parait certainement incroyable et pourtant …

    Alain, si vous me lisez, je souhaiterais poursuivre cette investigation afin de mettre en lumière ces faits et tenter d’en comprendre les mystères.

    Sincères salutations et bonne continuation à tous.

  17. sormiou 14 janvier 2010 at 23 h 54 min - Reply

    Je rajoute que Haarp est sous contrôle de l’US Navy et englouti des tonnes de gasoil par an … étrange pour un ensemble d’antennes dédiées à l’observation !

  18. Pierre 16 janvier 2010 at 2 h 43 min - Reply

    Je viens juste d’envoyer un mail à Alain pour l’aider à faire ces découvertes.

    Après, je ne sais pas ce qu’il en est des tremblements de terre provoqués, mais je vais aller faire un petit tour sur le forum des insoumis !

    J’en profite pour rajouter : n’hésitez pas à vous inscrire sur le forum (un peu inactif et très récent) de ce blog pour échanger sur le sujet. Voici l’adresse :
    https://www.blog-les-dauphins.com/forum/

  19. lilo 23 janvier 2010 at 1 h 00 min - Reply

    bonjour

    je dois avouer que je suis très surprise par les propos dalain!!

  20. Pierre 3 mars 2010 at 5 h 44 min - Reply

    Alain,

    Avez-vous des informations nouvelles concernant les échouages de cétacés ?

    Amicalement,

    Pierre

  21. alain 3 mars 2010 at 20 h 12 min - Reply

    non jais juste un dauphin bleu le 16 fevrier en australie un autre le 25 a madagascar et un en algerie

  22. Pierre 6 mars 2010 at 6 h 14 min - Reply

    Il faut que nous continuions à suivre cela de près Alain !
    J’en reparle avec mon ami biologiste la prochaine fois que je le vois. Il organise une projection de The Cove à l’université de Lille 1 en avril, à laquelle je vais participer.

    Amicalement,

    Pierre

  23. talita 4 février 2011 at 14 h 07 min - Reply

    Que s’est-il passé finalement pour Alain ? A-t-il réussi à contacter des équipes de recherche ?

    • Pierre 4 février 2011 at 17 h 58 min - Reply

      Salut Talita,

      Bonne question, cela fait longtemps que nous n’avons plus échangé ! J’espère qu’il aura une notification de nouveaux messages sur l’article, pour qu’il puisse venir nous donner des nouvelles.

  24. Franck 21 février 2011 at 19 h 27 min - Reply

    Affaire a suivre, suite a l’échouage massif d’hier en nouvelle zelande a nouveau… donc guettons le 1er mars

  25. troublant.. 22 février 2011 at 11 h 49 min - Reply

    bonjour
    il y a eu un échouage de baleines en nouvelle zelande hier il me semble et aujourd hui un tremblement de terre massif

    • Pierre 7 mars 2011 at 19 h 45 min - Reply

      @troublant, En effet. Merci pour le partage.

  26. Reiki animaux 6 juin 2011 at 11 h 56 min - Reply

    Personnellement, je pense que l’hypothèse des sons est réaliste et probable. Une hypothèse religieuse ? pourquoi pas… les dauphins sont des créatures tellement mystérieuses !

    • Manu 22 juillet 2014 at 21 h 22 min - Reply

      Sauf que ces échouages existent depuis l’antiquité…. et pas les sonars ^^

  27. Manu 22 juillet 2014 at 21 h 20 min - Reply

    Les dauphins sont, en résumé, nés dans la mer, puis se sont adaptés au milieu terrestre, puis sont retournés dans la mer, si ma mémoire est bonne.
    Si c’est bien ça, on pourrait imaginer une espèce de « réflexe ancestral » qui remonterait de plusieurs centaines de milliers d’années (plus ??) de leur ADN et leur dirait « mais si, tu es un animal terrestre ! Vas-y, marche ! ».
    Là où ça coince, c’est pourquoi toute une bande en même temps 🙁 ? Pour un individu isolé, oui, mais toute une bande touchée en même temps par ce phénomène mémoriel, ça semble impossible. Sauf si c’est le leader qui se prend pour une vache, et entraine les autres ???

  28. Alain 30 janvier 2016 at 13 h 21 min - Reply

    Il est très inquiétant, mais Il y a 2400 ans n’existait pas les sonar militaire

Leave A Comment