Ce que vous devez savoir avant de vous rendre dans un delphinarium…

Home/Delphinariums et dauphins captifs,  Actualités/Ce que vous devez savoir avant de vous rendre dans un delphinarium…

Ce que vous devez savoir avant de vous rendre dans un delphinarium…

Les delphinariums : un lieu de souffrance et de mort pour les dauphins, les orques et les cétacés captifs

Voici une page que j’ai découverte début novembre sur Facebook : la page de Dolphin Defender. Je l’ai vraiment trouvé intéressante. Alors il fallait absolument que je la partage avec vous sur le blog des dauphins !

Elle s’intitule "Merci d’y réfléchir à deux fois avant de vous rendre à SeaWorld ou dans d’autres zoos ou aquariums qui gardent des dauphins et cétacés captifs… "

Est-ce cool d’aller voir les dauphins dans les parcs  ?

Prenez en compte ces faits :

. 53% de ces dauphins qui survivent aux captures meurent dans les 90 jours.

. La durée de vie moyenne d’un dauphin à l’état sauvage est de 45 ans. Mais la moitié de tous les dauphins capturés meurent dans les 2 premières année de captivité. Les survivants restent en vie pendant une moyenne de seulement 5 ans en captivité.

. Tous les 7 ans, la moitié de tous les dauphins en captivité meurent du choc de de leur capture, de pneumonie, de maladie intestinale, d’ulcères, d’empoisonnement au chlore,  et d’autres maladies liées au stress. Pour l’industrie du dauphin en captivité, ces faits sont acceptés comme des dépenses d’exploitation courantes.

. Dans de nombreux bassins, l’eau est contaminée par des produits chimiques, mais aussi par des bactéries, causant de nombreux problèmes de santé aux dauphins, tels que la cécité.

. Quand un bébé dauphin nait en captivité, la nouvelle est souvent gardée secrète jusqu’au moment où le petit montre des signes de vie. Bien que les mammifères marins aliment leurs petits en captivité, le taux de naissance n’est pas aussi convaincant qu’à l’état sauvage, avec un taux très élevé de mortalité infantile.

. les dauphins dans l’océan peuvent nager de 60 à 160 kms par jour. Dans une piscine, ils ne font que tourner en rond. 

. Beaucoup de parcs aquatiques soumettent leurs mammifères à la faim pour qu’ils assurent le spectacle pour obtenir à manger. Sauter à travers des cerceaux, marcher sur leur nageoires, et jouer au ballon sont des comportements appris par le dressage et ne se produisent pas à l’état sauvage.

. Les animaux confinés qui s’automutilent (en se cognant la tête contre les murs ) créent des stimuli que leur environnement ne leur apporte pas. les dauphins en captivité tendent à développer des comportements stéréotypes (la nage en cercle répétitive, les yeux fermés et en silence) à cause de l’ennui et du confinement. C’est l’équivalent de ce que font les primates, lions, tigres et ours confinés, quand ils vont et viennent en tournant sans s’arrêter, dans leur cage.

. les dauphins sont des prédateurs des poissons et passent jusqu’ à la moitié de leur temps à l’état sauvage à chasser pour se nourrir. Leur apporter des poissons morts se traduit par moins d’exercices et à un manque de stimulation mentale, ce qui cause leur ennui.

. Quand ils sont attrapés ensemble, les mâles deviennent souvent agités et dominateurs.  Cela crée des ordres hiérarchiques (inconnus à l’état sauvage) et des attaques sans provocation sur les autres dauphins et leurs dresseurs. Dans l’océan, bien que les combats ne soient pas inconnus,les dauphins sauvages ont au moins la possibilité de s’échapper.

Le delphinarium du zoo de Duisburg - Photo de Gérard Van Drunen

Ce qu’ils voudraient vous faire croire…

Les delphinariums proclament que leur mission est de protéger les dauphins sauvages grâce à la recherche et l’éducation. Ce sont de bien jolis mots, mais les faits parlent plus clairement. Si les dauphins étaient si heureux en captivité, comment se fait-il qu’ils meurent si rapidement ? Pourquoi garder le secret sur leur taux de mortalité ? Il y aurait beaucoup moins de spectateurs s’ils savaient que les dauphins meurent pour les amuser. Peut être que si les taux de mortalité enregistrés étaient affichés à l’entrée, personne n’achèterait de ticket.

Qu’en est-il de l’éducation ?

La plupart des delphinariums n’ont pas fait grand chose, voire rien du tout concernant l’éducation au sujet des dauphins. Jacques Cousteau croit que les dauphins en captivité sont conditionnés et déformés et qu’ils ont très peu de ressemblance avec les dauphins en liberté en mer. C’est comme si on étudiait la psychologie de l’homme seulement en prison, ce qui bien sûr, mène à de mauvaises interprétations et à des généralisations absurdes. Plus les gens en apprennent sur les cétacés à l’état sauvage, plus ils ressentent de pitié pour les dauphins captifs. Comme la télévision, les ordinateurs et la réalité virtuelle deviennent de meilleurs outils d’éducation, la justification pour les garder captifs tend à disparaitre.

Et la recherche?

On bande les yeux des dauphins  pour étudier l’efficacité de leur système d’écholocation. On met des sondes dans leurs larynx et leurs narines afin d’examiner la production des sons qu’ils émettent. On les entraine à pousser des boutons et des leviers, à choisir entre un matériel et une couleur, on leur enseigne à parler. Nous les clampons, faisons des trous dans leur peau, les disséquons. Pourquoi ? les dauphins ne sont pas là pour servir de sujet aux expérimentations mortifiantes réalisées par l’homme. les dauphins souffrent tout tant que les humains. La seule façon dont les scientifiques devraient les étudier, c’est en nageant avec eux à l’état sauvage. Aucun argument ne peut justifier l’enfermement de ces créatures extrêmement intelligentes. les dauphins sont des victimes innocentes d’un enfer que nous avons créé pour eux.

Le delphinarium de l'aquarium de Baltimore - Photo de Massmatt

La bonne nouvelle…

Heureusement pour les dauphins, de plus en plus de gens se sentent concernés par la souffrance des cétacés, et se sentent mal à l’aise dans les parcs aquatiques. Les citoyens osent maintenant crier haut et fort que les dauphins et baleines appartiennent à l’océan. C’est le seul espoir. Imaginez ceci : un parc qui propose un spectacle mais que où personne ne va. Les propriétaires le fermeraient bientôt. Il n’y aurait pas de spectacles de dauphins si personne ne payait pour aller les voir.

les dauphins ont évolué pendant plus de 50 millions d’années pour vivre avec succès dans leur habitat naturel !

Par "Dolphin Defender" sur Facebook.

Traduction par Laurence.

About the Author:

Bretonne de naissance, et habitant les côtes, la mer est pour moi un élément de tous les jours, magnifique et donc à protéger. Je m'en suis rendue compte finalement quand j'ai commencé à plonger à l'âge de 16 ans. Le monde sous marin devient une passion. Je regarde seulement les documents de National Geographic ou Ushuaia!!et avec passion...les tortues, les requins, les pieuvres, les baleines.. En parallèle je fais des études de langues étrangères et de traduction. L'eau et l'environnement sont aussi devenus des thèmes importants dans mon quotidien. Avril 2008: le film "Sharkwater" est dans les salles de cinéma.. révélation, prise de conscience, et début de facebook. Mon action se traduit donc par le partage des informations et la traduction de textes anglais / français pour toucher le plus de personnes possibles sur les problèmes rencontrés dans le milieu marin: espèces menacées, pollutions, et impact des activitées humaines sur l'Océan.

7 Comments

  1. vultaggio 30 novembre 2010 at 12 h 05 min - Reply

    Encore une fois on nous montre la betise humaine le besoin de sentir le meilleur en detruisant en massacrant de belles choses ou s’en servir a des fins personnelles et lucratives surtout et ce pour tous les animaux qu’ils
    soient marins ou terrestres c’est une honte!!!!!

  2. martinolle 6 décembre 2010 at 19 h 22 min - Reply

    c’est inhumain !!!! et comme d’habitude on essaie de nous endormir …
    Lors de vacances en espagne , on était allée au marineland et j’en ai pleuré de voir ces dauphins attendre l’heure de leur spectacle dans un bassin minuscule , à tourner en rond complètement à l’étroit …
    Moi qui adore les dauphins ,j’ai boycoté ce spectacle , que je ne pouvais cautionner , à la différence des personnes qui m’accompagnaient , elles sont allées voir ce MAGNIFIQUE spectacle …
    J’ai souvent honte d’être un être humain et de voir le comportement que l’on peut avoir avec des êtres aussi magnifiques qui pourraient tant nous apporter …
    Et tout ça pour de l’argent !!! elle est pas belle l’humanité !!!

  3. marie christine de vaublanc 7 décembre 2010 at 21 h 03 min - Reply

    je n’ai jamais aimé le dressage d’animaux de quelque sorte soit-il.on sait tres bien que le resultat obtenu n’est du qu’a la recompense alimentaire qui leur fait faire n’importe quoi.mais a quel prix pour l’animal.
    c’est vraiment honteux et tres lache de la part de l’homme qui abuse de son autorité.

  4. Lisa 9 décembre 2010 at 13 h 19 min - Reply

    Comme tous les êtres vivants, les dauphins sont des êtres sensibles, notamment sensibles à la douleur et la souffrance …On s’indigne à juste titre et avec raison des atrocités commises pendant la 2nde guerre mondiale… parce qu’elles ont été commises contre l’espèce humaine ; mais quand il s’agit de s’indigner contre les atrocités commises contre des espèces différentes, il n’y a plus grand monde pour s’indigner ! lutter contre la barbarie, cela ne concerne pas que les actes commis contre les humains, mais contre toute forme de vie ! Dieu merci j’ai eu des parents assez intelligents et amoureux de nature qui ne m’ont jamais emmenée dans de tels endroits lorsque j’étais enfant ! Et pourtant ce scandale était moins connu que maintenant…

  5. Huguenin 9 décembre 2010 at 18 h 22 min - Reply

    J’ai eu l’occasion d’aller nager avec des dauphins libres. Quel bonheur, quel splendeur d’admirer ces êtres extraordinaires dans leur environnement naturel. Et quel cadeau, leurs sauts et cabrioles étaient gratuites et sans conditions.
    Comment peut on cautionner les delphinariums en étant un tant soit peu conscient des conditions de détention de ces mammifères marins?

  6. Indrani 9 décembre 2010 at 18 h 40 min - Reply

    Je suis tout a fait d’accord avec cette phrase magnifique « Les Dauphins et les Baleines appartienent à l’Ocean »! Point Barre! et de quel droit les Hommes privent ces belles créatures de leur liberté!
    Si ca pouvait faire réagir tout le monde pour que les delphinariums ferment définitivement.
    J’ai lu l’article je ressens toujours autant de colére quand je vois comment ils sont traités provoquant du stress, des maladies qui les font vivre moins longtemps et expérimentés, et de berner les enfants qui trouvent ça magnifique et aussi contre tous les peuples qui les chassent pour les mangés quelle honte!

    Je suis de tout coeur avec vous et j’espére que nous gagnerons.

  7. Biojm2 13 décembre 2010 at 14 h 20 min - Reply

    Donnez moi une adresse courriel et je vous envoi des photos de baleines dont une avec le dos lacéré par les bateaux. Les guides parlent des mouettes qui leur piquent le dos et leus font mal, ce qui est vrai, mais si l’on évoque les bateau, on s’expose a être ridiculisé devant les autres passagers.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.