Une orque captive avale 80 kilos de pierres avant de mourir

Home/Delphinariums et dauphins captifs,  Actualités/Une orque captive avale 80 kilos de pierres avant de mourir
  • Orque captive - photo (flickr) : ngusry

Une orque captive avale 80 kilos de pierres avant de mourir

« NAGOYA – Un épaulard populaire est mort au delphinarium de Nagoya le mois dernier. Il a apparemment perdu la vie après avoir avalé plus de 80 kilogrammes de pierres au cours de nombreuses années, ce qui l’a conduit à souffrir d’un ulcère de l’estomac et d’une pneumonie, annonce l’établissement.

Selon l’Aquarium Public du Port de Nagoya, une nécropsie a révélé que l’orque femelle, nommée « Nami, » avait 491 pierres (pesant 81,4 kg au total) coincées dans l’estomac.

Une poche de son estomac se serait affaissée à cause du poids d’environ 70 kilogrammes de cailloux, dont la plus grosse de ces pierres qui mesurait 17 centimètres de long et pesait 2,1 kg. En outre, un ulcère a été trouvé dans une autre poche de son estomac, et des saignements de la rate et de l’entérite ont également été diagnostiqués. Les aliments sont censés avoir mis à rude épreuve le cœur de Nami.

Il n’y a apparemment aucun document sur les orques qui rapportent une telle ingestion de pierres.

Dans le but de poursuivre l’examen de ce qui a causé la mort de Nami et d’examiner comment les épaulards doivent être élevés en captivité, l’Aquarium Public du Port de Nagoya fera équipe avec des experts externes pour mettre en place une commission d’enquête plus tard cette année.

Nami a été capturée au large des côtes de la ville de Taiji, dans la préfecture de Wakayama, en 1986 et avait été maintenue pendant 24 ans au Musée de la Baleine de Taiji. Nami a ensuite été transférée à l’aquarium de Nagoya après que l’établissement l’ait acheté pour 500 millions de yens (4.438.614,99 EUR) en juin de l’année dernière. Cependant, l’orque est tombée malade quatre mois plus tard et décédé le 14 janvier à un âge estimé à 28 ans.

Les spécialistes pensent que Nami a avalé des cailloux à de nombreuses reprises durant son séjour au Musée de la Baleine de Taiji, où les installations comprennent en partie une baie naturelle. Il n’y a aucune pierre dans la piscine où Nami était maintenue à l’aquarium de Nagoya. »

Source :
The Mainichi Daily News : Autopsy shows killer whale swallowed 80 kilograms of stones before death at aquarium

About the Author:

Passionnée des orques depuis l'âge de 10 ans,et comptable de l'association La Dolphin Connection.

2 Comments

  1. NOELLE 14 février 2011 at 14 h 30 min - Reply

    quand on est prisonnier à vie, on se suicide! conduite hautement intelligente! aucun animal ne doit plus être captif pour le « plaisir » des hommes!

  2. François 20 avril 2012 at 10 h 26 min - Reply

    L’orque ne peut survivre s’il n’a pas son minimum de 250 km pour s’ébattre …

    Il est donc impossible de le maintenir dans « une cage » dite aquarium…

    C’est le condamner à une mort certaine.

Leave A Comment