Victoire en Turquie : un delphinarium ferme sous la pression des ONG

Home/Delphinariums et dauphins captifs,  Actualités/Victoire en Turquie : un delphinarium ferme sous la pression des ONG

Victoire en Turquie : un delphinarium ferme sous la pression des ONG

Deux dauphins captifs du parc aquatique de la province sud d’Antalya, dans la ville de Kas, ont été transférés le 25 avril au Moonlight Dolphinarium à Kemersuite aux nombreuses protestations émises quant à leur condition de vie. Le complexe a été démantelé progressivement après le transfert des dauphins.

Les dauphins provenaient de la région de Bodrum et avaient rejoint le parc aquatique de Kaspour réhabilitation mais ils n’ont finalement jamais été relâchés et ont été utilisés pour des spectacles.

Sur l’initiative du célèbre écrivain turc, BuketUzuner, une pétition en ligne contre le parc aquatique de Kas, publiée sur le site Change.org a récolté plus de 20000 signatures ont été récoltées. La pétition a provoqué un vent de protestations en Turquie et à travers le monde. Le parc a même été condamné deux fois à la fermeture pour avoir accepté des clients sans licence d’autorisation. Les signatures ont été présentées à la mairie de Kaset aux autorités du District de Kaspar la plateforme Freedom for Dolphinset WWF Turquie, qui ont apporté leur soutien à la campagne.

Pendant la présentation, Uzunera déclaré que les représentants du parc voulaient que Kassoit un paradis à dauphins et que le maire ne devait pas approuver l’ouverture de delphinariums.

Pas de dauphins captifs

Dans une déclaration officielle de Freedom for Dolphins, le parc aquatique a fermé ses portes et ne possède plus de dauphins en captivité. Mais les défenseurs de la liberté des dauphins poursuivent le combat. Plusieurs ONG se sont mobilisées pour suivre les deux dauphins et s’inquiètent pour leur santé. Les organisations vont de nouveau se présenter devant les autorités pour défendre ces deux dauphins et les transporter à Kemerafin d’yêtre examinés par un vétérinaire et bénéficier d’une protection juridique.

BelmaTosun, membre du groupe KaşUnderwater Association (KASAD),a déclaré que les responsables du parc aquatique de Kasa réclamé un permis de travail à la municipalité, finalement rejeté. « Ils ont ensuite entamé des poursuites judiciaires contre la municipalité. Le fait que les dauphins aient été envoyés ailleurs avant le verdict du procès montre qu’il n’y a plus d’espoir pour Kas. C’est une nouvelle encourageante. Nous espérons que cet événement servira d’exemple à toutes les autres villes de Turquie qui possèdent des delphinariums. Nous sommes prêts à soutenir le travail des ONG dans ces régions. »

Le porte-parole de l’association, DeryaÖzkan, qui a été le premier à connaître l’histoire de ces deux dauphins à Kasdeux ans auparavant, a été à l’initiative du mouvement. Il a déclaré que la pétition sur le site Change.org a été très utile.« Désormais, nous suivons attentivement les autres delphinariums de Turquie et nous le ferons jusqu’à ce que tous les dauphins captifs retrouvent leur liberté et qu’une loi soit votée pour empêcher l’ouverture d’autres delphinariums. »

Source : Hurriyet

About the Author:

4 Comments

  1. Joane tardif 24 mai 2014 at 4 h 44 min - Reply

    Bravo a M. ozkan pour son travail. Des gens comme vous, nous en avons grandement besoin. Continuez votre beau travail et de mon côté, je me ferai un devoir de vous supporter. Merci encore.

  2. Veronika 25 mai 2014 at 0 h 15 min - Reply

    les deux dauphins ont simplement été transférés dans un autre mouroir à dauphins alors où est donc la victoire pour eux deux ?!

  3. Alex 25 mai 2014 at 17 h 55 min - Reply

    A croire c’est plus facile de fermer un delphinarium… à l’étranger qu’en France, à quand le Marineland, la Barben… clos ?

    En tout cas bravo pour le travail et pour ces animaux.

  4. MEDARD 29 juin 2014 at 16 h 04 min - Reply

    Je veux pas me prononcer,sur la biodiversité mais,j’ai une question pour les êtres humains que nous sommes:quel héritage, voulez-vous laisser au génération future?

    Directeur Exécutif de l’ONG BIEN ETRE ET DEVELOPPEMENT

    FAGNON MEDARD

Leave A Comment