La Russie veut acheter 5 « dauphins de combat »

Home/Dauphins Militaires/La Russie veut acheter 5 « dauphins de combat »

La Russie veut acheter 5 « dauphins de combat »

« L’armée russe a lancé aujourd’hui un appel d’offres pour acquérir cinq dauphins de combat destinés à la péninsule de Crimée, annexée par la Russie, renouant ainsi avec une tradition soviétique datant de la Guerre froide. L’appel d’offres, d’un montant de 1,75 million de roubles (environ 22.400 euros), prévoit notamment que deux femelles et trois mâles soient transportés à partir du 1er août vers un centre d’entraînement militaire pour les mammifères marins à Sébastopol, port d’attache de la Flotte russe de la mer Noire en Crimée.

Des dauphins ont été entraînés par l’URSS et les États-Unis à l’époque de la Guerre froide pour détecter des mines sous-marines ou des objets suspects près de leurs navires respectifs ou dans les eaux côtières. L’officier à la retraite Viktor Baranets, qui a observé l’entraînement de dauphins de combat en URSS et dans l’espace post-soviétique après sa disparition, a expliqué que ces mammifères étaient utilisés dans le contexte de la course aux armements entre les deux superpuissances. « Les Américains ont commencé avant nous. Lorsque les services de renseignement soviétiques ont appris ce que les dauphins américains étaient capables de faire, dans les années 1960, nos militaires ont décidé de s’intéresser à la question ». Selon M. Baranets, les dauphins soviétiques étaient notamment entraînés à poser des explosifs sur les navires ennemis et à détecter les torpilles abandonnées et les épaves au fond de la mer Noire.

Un centre d’entraînement pour mammifères marins en Crimée

La Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en mars 2014 après un référendum de rattachement dénoncé par Kiev et les Occidentaux, abritait un centre d’entraînement pour les mammifères marins depuis 1965. Après la chute de l’URSS en 1991, ce centre a été fermé et ses dauphins ont été vendus à l’Iran, selon des médias russes. La marine ukrainienne a rouvert le centre en 2012, mais après l’annexion de la péninsule, ce dernier est passé sous contrôle de Moscou. »

Source : Le Figaro

About the Author:

3 Comments

  1. Haxaire 16 mars 2016 at 17 h 35 min - Reply

    De l’indignation, toujours de l’incompréhension …que peut on faire face à cette bêtise humaine… ne pas répondre à cet appel d’offre, mais la cupidité est toujours trop présente.. peut on appelé à une loi internationale existante

  2. Marcelle DORADO 17 mars 2016 at 9 h 55 min - Reply

    Tellement pitoyable !! L’humanité n’apprend rien !! Elle continue dans l’erreur et l’exploitation des autres espèces ne s’arrêtera jamais . Aucun espoir ! Je suis profondément blessée devant cette situation !

  3. Francesca P 17 mars 2016 at 11 h 23 min - Reply

    Pour moi, je ressens pire que de l’indignation, une révolte profonde, viscérale…j’ignorais que les dauphins avaient pu être capturés et abusés à un tel point, être dressés à faire des choses autant contre leur nature ! dressés à participer aux exactions humaines contre la vie et contre la planète ! Des animaux aussi beaux, bons et bienveillants ! C’est horrible ! Déjà ce qu’il se passe entre humains, c’est moche, moche, alors ajouter les dauphins à la longue liste des animaux abusés à devoir servir ce qu’il y a de plus malsain engendré par l’être humain – la guerre ! – c’est révoltant !

Leave A Comment