Delphinariums et dauphins captifs
Melisa Sevim, ex-dresseuse de dauphins : « Je ne supportais plus de gagner ma vie de cette façon »
21st avr 2012 Posté dans : Delphinariums et dauphins captifs,  Actualités 10
Melisa Sevim, ex-dresseuse de dauphins :

Nous avons rencontré Melisa Sevim, une ex-dresseuse de dauphins, lors de la préparation de sa vidéo sur les delphinariums “The Other Side of the Medal; Marine Parks”. Elle nous a raconté ses nouveaux projets avec les mammifères marins tout en répondant avec sincérité à nos questions concernant son ancien métier.

Bonjour Melisa, pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Bonjour, je suis étudiante à la Fisheries Engineering Faculty. J’étais dresseuse de dauphins ; ce qu’on appelle également soigneuse de dauphins.

En quoi consiste le dressage de dauphin ? Comment cela se déroule-t-il ?

Le plus souvent, les dresseurs de dauphins entrent dans la vie d’un dauphin dès sa capture ; ils aident à capturer les dauphins. les dauphins capturés sont ensuite transportés vers les delphinariums où ils s’habituent tout d’abord à manger du poisson mort puis à communiquer avec les humains. Les dresseurs prennent en charge tous les besoins des dauphins et les entraînent pour les spectacles. La plupart des personnes travaillant dans ce secteur viennent du Mexique, suivi par la Russie, l’Ukraine et l’Espagne.

Y a-t-il une école ou une formation spéciale pour devenir dresseur de dauphins ?

Il existe un programme de deux ans en Californie appelé Moorpark College’s Exotic Animal Training and Management (EATM) mais cette formation ne forme pas à proprement parler au dressage de dauphins. Il y a un ABC Animal Training à Mexico. Ce sont des cours d’une semaine ou parfois d’un mois. Mais ce métier s’apprend d’habitude sur le tas plutôt qu’à l’école, et les références sont plus importantes qu’un diplôme.

Dresseur de dauphin

Pour avez-vous choisi ce métier ? Quelle en a été votre expérience ?

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours rêvé de travailler avec des mammifères marins. Même quand il n’existait pas de profession à part entière, j’en rêvais. Lorsque je travaillais comme dresseuse de dauphins, je n’ai jamais exercé mon métier comme un job normal, avec des heures de travail. Je passais mon temps à observer les dauphins, depuis très tôt le matin jusqu’au soir, pour m’assurer qu’ils allaient bien. Cependant, au bout d’un moment j’ai vu des choses que je pouvais plus supporter, et j’ai décidé d’en prendre soin des mammifères marins d’une autre manière.

Quelle est la raison qui vous a poussé à démissionner ?

J’ai vu plusieurs dauphins mourir et commençais à me sentir désespérée. Je ne pouvais pas supporter le fait d’être incapable de les sauver ! Cela m’a poussé à réfléchir à d’autres options pour faire plus. J’ai ainsi décidé de me battre pour les protéger.

On dirait que ce que vous avez enduré vous a fait totalement changer de direction. Que faites-vous maintenant ?

Je travaille désormais à la Underwater Research Society – Marine Mammals Research Group (SAD – DEMAG), comme bénévole. Nous avons récemment publié le rapport “Dolphins, captives of the pools” (« les dauphins, prisonniers des bassins »).

Si nous en revenons aux entraînements, combien de temps faut-il pour conditionner un dauphin à manger du poisson mort, être dressé et faire des spectacles ?

Je n’ai pas entraîné de dauphin nouvellement capturé mais dans ce secteur, il est commun de voir un dauphin s’habituer à manger du poisson mort et à faire des spectacles en deux mois environ. Un spectacle simple requiert une préparation de six mois. Ces périodes dépendent aussi des dresseurs : s’ils ne sont pas suffisamment expérimentés, cela peut prendre plus de temps. Cependant, la période d’adaptation des dauphins est beaucoup plus longue pour ceux capturés à Taiji (Japon) à cause des traumatismes psychologiques et physiques qu’ils ont subi.

les dauphins SOUMIS A DES VIOLENCES PHYSIQUES

Si les dauphins rejettent le dressage, leur donne-t-on moins de nourriture ou sont-ils traités sévèrement ? Quelle est la procédure ?

Cela dépend complètement du dresseur. Lorsque j’étais dresseuse de dauphins, il y avait un dauphin dont je suis tombé amoureuse et avec qui j’avais une connexion très forte. Il était âgé de 17 ans, donc un peu plus âgé que les autres dauphins. Il s’ennuyait très rapidement dans la piscine d’entrainement et s’éloignait de l’autre côté du bassin. Il se fichait de la nourriture ou des instructions. Un autre dresseur expérimenté s’entendait bien avec lui mais il travaillait dans un autre bassin. Ce dauphin m’obéissait parce que j’avais une bonne connexion avec lui, et grâce à ma compassion et à ma patience. C’était mon style, mais j’ai aussi été témoin de la violence d’un dresseur envers un dauphin. Très clairement, il y a bien deux types de dresseurs. Il y a ceux qui font ce travail pour l’argent et ce sont ces derniers qui torturent les animaux, en particulier les dresseurs russes, qui sont les plus cruels.

Que voulez-vous dire par « commettre des violences » ?

Il frappait le dauphin ! C’est quelque chose qu’on voit souvent : ils les battent, les frappent et certains dresseurs ne leur donnent même pas à manger. Ce sont ce que font les mauvais dresseurs. Les bons, de l’autre côté, choisissent de commencer par le début, de remonter le moral des dauphins grâce à de petits jeux durant les séances d’entrainements. Comme vous l’aurez deviné, les dauphins s’ennuient lors de ces entrainements.

Peut-on dire que la violence fait également partie de la captivité des dauphins ?

Tout à fait ! Malheureusement, quand les dauphins sont entrainés par des dresseurs qui n’aiment pas leur métier et ne le font que pour l’argent, ils ont plus de chance d’être exposés à la violence et aux coups.

dauphins captifs

Affame-t-on les dauphins ?

Cela dépend également du dresseur. Un bon dresseur donne une récompense au dauphin de manière à ne pas le laisser s’affamer, en lui demandant de réaliser un tour basique, même s’il n’a pas fait ce qu’il lui avait demandé.

Que pensez-vous de la delphinothérapie ? Avez-vous déjà participé à une séance ?

Oui, j’ai travaillé dans un bassin dédié à la delphinothérapie. J’ai vu beaucoup d’enfants et de familles dont l’état ne s’améliorait pas et qui abandonnaient après deux ou trois séances mais j’en ai également rencontré quelques-uns qui ont obtenus des résultats positifs. Je ne connais pas l’explication scientifique réelle mais les effets réparateurs et neutralisants de l’eau sont souvent mentionnés. Cela peut être une explication.

CERTAINS dauphins N’AIMENT PAS LES ENFANTS ET SONT AGRESSIFS, ET PRIS D’ACCES DE RAGE, ILS S’ATTAQUENT ENTRE EUX

A quoi ressemble la vie d’une dauphin captif ?

Ils se battent intensément pour vivre avec d’autres espèces dans le même environnement. Ce sont plus spécialement les dauphins mâles qui deviennent très nerveux lors de la saison des amours, car ils ne sont pas dans les mêmes bassins que les femelles. Ils sont maintenus dans des espaces très réduits et leur système d’écholocation dans ces lieux confinés est extrêmement affecté. La captivité est un état qui rend les dauphins dépendants des hommes et les abîme. Malgré tout cela, ils essaient parfois de s’amuser et de tromper leur ennui en jouant avec leurs jouets. Il leur arrive également de se battre très violemment : j’ai vu un dauphin fracasser l’aileron d’un autre. C’est le genre de réalités que les gens ignorent. La vie d’un dauphin ne consiste pas en ce que les gens voient lors des spectacles.

J’AI FAILLI ETRE TUEE !

Il y a des cas de dauphins et de baleines en captivité qui ont agressé leurs dresseurs. Avez-vous jamais connu une telle chose ?

Oui, une fois j’ai failli être tuée. Je travaillais avec un dauphin qui détestait vraiment les enfants. J’étais avec quatre enfants dans un bassin. Tout à coup, il a commencé à être énervé par les enfants et a sauté au dessus-de moi avec tant de violence qu’il a failli me retomber dessus, un animal de 200-250 kg ! Heureusement, il est tombé non loin de moi. Je me souviens avoir détourné l’attention des enfants pour ne pas les effrayer et pouvoir les éloigner. Ce dauphin s’est comporté ainsi alors que cela ne faisait pas partie du programme de nage ou des instructions données. C’est un des dangers qui ne devrait pas être sous-estimé. Je suggère aux fans des delphinariums de faire une petite recherche sur Internet et de regarder les vidéos qu’ils trouvent. Ces réactions peuvent être le fait de beaucoup de choses, entre autres la captivité, le fait d’être affamé, la colère, etc. Il vaut mieux ne pas mettre un dauphin en colère !

Que font-ils lorsqu’ils sont en colère ?

Ma première expérience de nage avec les dauphins s’est déroulée avec des dauphins qui étaient malheureux et en colère. Ils détestaient tellement ce qu’ils étaient en train de faire ! Après que j’ai nagé avec eux, le dresseur leur a donné leur récompense et la séance a pris fin. Mais ne sachant pas que la session était terminée, j’ai essayé d’aller nager avec eux à nouveau et j’ai plongé avec l’un d’entre eux. D’un seul coup, il m’a secoué de son dos et repoussée. On peut dire qu’il m’a donné une correction à sa manière. Je veux dire qu’il m’a fait passer le message : « J’ai fait ce que j’avais à faire, pourquoi continues-tu à me poursuivre ? »

LEUR NAGEOIRE DORSALE SE COURBE A FORCE DE PORTER DES HUMAINS

Donc, quels sont les dangers pour les dauphins lorsqu’on nage avec eux ?

En tout premier lieu, la plus grosse erreur c’est de s’accrocher à leur nageoire dorsale. Leur nageoire dorsale est faite de cartilage, et pas d’os comme les nageoires pectorales. Le dauphin qui ne voulait pas nager avec moi en 2005 est maintenant à Istanbul et sa nageoire dorsale est pliée.

Les dauphines qui accouchent dans les delphinariums sont connues pour accoucher de morts-nés. Quelle en est la raison ?

Parce que les femelles doivent continuer de donner leurs spectacles même si elles sont enceintes ! L’un des tours s’appelle « l’échouage ». les dauphins se tiennent sur la plateforme au bord de la piscine, mettant leur nageoire caudale en position verticale. Cela cause très directement la mort du fœtus. Dans leur environnement naturel, les dauphines nagent en permanence lorsqu’elles donnent la vie. Mais en captivité, les bassins sont trop petits pour ce faire. Il est aussi possible que le bébé dauphin, si la dauphine ne parvient pas à avoir l’ouverture vaginale suffisante. Et le fait de ne pas avoir de vétérinaire dans beaucoup de parcs en est encore une autre cause. C’est dû au fait que les vétérinaires spécialisés en mammifères marins viennent de l’étranger et que les delphinariums préfèrent s’en passer car cela coûte cher.

Quatre dauphins dans un delphinarium

Nous pensons que nous pouvons éprouver de l’empathie pour les dauphins mais qu’en est-il des personnes qui viennent pour les sessions de nage avec eux ? Se rendent-ils compte des effets de la captivité sur les dauphins ?

Non, pas durant les spectacles… En général, ils arrivent et repartent très contents.

Vous n’êtes pas sans nous rappeler Ric O’Barry, le créateur de The Cove, dans la mesure où il a comme vous décidé d’abandonner le dressage et de devenir un activiste de la libération des dauphins. Vos histoires sont assez similaires. Que pensez-vous de Ric O’Barry ?

Je l’apprécie beaucoup. Je l’ai contacté pour lui demander si je pouvais utiliser des images du film The Cove afin de sensibiliser le grand public dans mon pays. Il m’a répondu instantanément et m’a donné l’autorisation pour les photos. Lorsque j’ai fini ma vidéo je lui en ai envoyé une copie et il l’a bien aimé.

IL Y A DES DRESSEURS QUI « S’EN FICHENT »

La face cachée des delphinariumsAu cours des dernières années, tous les secrets dans ce secteur ont été révélés. Comment cela a-t-il affecté les dresseurs ? Tout le monde est-il aussi réactif que vous ou bien y en a-t-il qui s’en fichent complètement ?

Il y a dresseurs qui veulent changer d’emploi mais ne le peuvent pas pour des raisons financières. Je suis sûre qu’ils finiront par partir dans quelques années. Malheureusement, certains pensent différemment ; ils disent « j’ai un bon boulot dans lequel je travaille avec les animaux. Les gens ont des photos cools de moi et c’est comme ça que je séduis les garçons/filles. Je me fiche du reste ! »

Quels sont vos plans pour l’avenir ?

Tout d’abord, je ne veux participer à aucune activité commerciale impliquant ces animaux. Je veux dire que je ne veux pas gagner d’argent sur leur dos. Au lieu de cela, je veux participer à des activités bénévoles. Je vais donc changer d’orientation et exercer une profession différente. Mais je continuerai à prendre part à différents projets bénévoles en faveur de tous les mammifères marins.

Avez-vous un message à faire passer à ceux qui rêvent d’ »être avec » les dauphins et de devenir dresseur de dauphins ?

Je leur conseille de travailler pour des centres de réhabilitation pour les soigner et leur rendre la liberté plutôt que de les dresser et les rendre captifs.

Melisa, pensez-vous que les dauphins “sourient”?

Je pense avoir abordé cette question de façon explicite dans la vidéo que je prépare. Tout le monde pense en effet qu’ils sourient mais ils ont encore la même expression lorsqu’ils sont morts…

Que voulez-vous dire pour conclure cette interview ?

Ce secteur existe parce qu’il y a des gens qui s’intéressent aux spectacles de dauphins. Quand les gens arrêteront de se rendre dans les delphinariums, ces centres cesseront de gagner de l’argent et ils fermeront inévitablement. Mais avant toute chose, être au courant de la situation et en faire prendre conscience aux autres est nécessaire. Les gens devraient arrêter de se rendre dans les delphinariums et informer leurs proches.

Merci pour cette belle conversation Melisa…

Merci à vous aussi. Je suis contente de vous avoir rencontré !

Article original : Ex- dolphin trainer Melisa Sevim tells about dolphinariums: I CAN’T BARE TO EARN MONEY FROM SUCH A JOB

Crédit Photos : Melisa Sevim

Cliquez ici pour voir la vidéo « Other Side of the Marine Parks » de Melisa Sevim

Articles Liés

À Propos De Pierre

Créateur du blog Les Dauphins, co-fondateur de La Dolphin Connection, et webmaster du site E-Action.

Commenter via Facebook

9 Responses

  1. Clément dit :

    Bonjour,

    votre témoignage me brise le coeur. Apprendre ce genre de chose (même si au fond nous le savons tous) est simplement horrible, moi qui adore les animaux…
    Votre phrase: « Quand les gens arrêteront de se rendre dans les delphinariums, ces centres cesseront de gagner de l’argent et ils fermeront inévitablement » est tellement vraie. Il faudrait que le monde se rende compte que d’aller visiter des parcs de ce genre ne fait qu’enlever les animaux à leur environnement d’origine et que pour quelques minutes de spectacle, des dizaines de vies animales sont ôtées.
    Je pousse les gens à aller voir les dauphins dans leur environnement d’origine, dans des parcs protégés où ils ont le choix de venir ou de ne pas venir.
    Nous voulons tous la liberté, alors laissons la aux animaux aussi !

    J’aime : Thumb up 13

  2. Chantal (Belgique) dit :

    J’ajouterai juste au com de Clément que leur faire faire ces tours complètement débiles et ridicules, c’est les humilier! Pareil pour les animaux dans les cirques.

    J’aime : Thumb up 8

  3. Bénédicte dit :

    Moi qui voulais être dresseuse de dauphin ça ma littéralement dégoûté !!

    J’aime : Thumb up 4

  4. eva dit :

    moi aussi j’ai voulue devenir dresseuse de dauphin et je suis partit a océanopolis ( a Brest ) et il mon dit exactement la même chose c’est pour sa que je protaigerais les dauphins.

    J’aime : Thumb up 2

  5. Nadine dit :

    Voila quelqu’un de sensé! Il serait trop beau de voir tous les dresseurs du monde se comporter de la sorte.
    Comme l’ex-dresseuse l’a dit, tant qu’il y aura des personnes qui seront là pour répondre à l’offre des delphinarium, ces pauvres animaux subiront toujours de telles souffrances.Un bon conseil pour toutes les personnes qui veulent cotoyer ces animaux : ne faite pas ce métier, si vous aimez vraiment ces animaux, cela ne vous rendra que malheureux. Il existe d’autre alternatives pour les approcher. Pour ma part je fais des études de biologie pour étudier les cétacés…rien de plus magnifique que de cotoyer ces animaux dans leur milieu naturel.

    J’aime : Thumb up 2

  6. cycy dit :

    bonjour je voudrais savoir si on peut des métiers avec des dauphins non captifs ???

    J’aime : Thumb up 1

  7. karine dit :

    bonjour,je reve de nager avec les dauphins depuis tres longtemps et j’étais entrain de chercher dans des marinelands pour avoir la possibilité de le faire;de plus je viens de perdre mon petit papa donc durdur….mais de lire tous les articles et savoir que des personnes font ce métier juste pour le fric ça m’écoeure!!comment peut-on etre sans cœur a ce point?!beurk!! c pas normal de les laisser continuer à exercer ainsi;surtout que les bons restent et se battent justement pour sauver ces dauphins qui n’ont demander à personne!

    J’aime : Thumb up 2

  8. vanessa dit :

    arreter d’aller dans les parcs aquatiques dont le marynland

    J’aime : Thumb up 1

  9. didi dit :

    dire que je voulais être dresseuse de dauphin sa me dégoûte vous avez entièrement raison maintenant je n’ai vraiment plus envie dans faire mon métier comme Mélisa Sevim a dit  » Je ne veux pas gagner d’argent sur leur dos ».

    J’aime : Thumb up 0

Laisser un commentaire