Ces dauphins ont-ils vraiment sauvé une jeune femme de la noyade ?

Home/Récits de rencontres,  Actualités/Ces dauphins ont-ils vraiment sauvé une jeune femme de la noyade ?

Ces dauphins ont-ils vraiment sauvé une jeune femme de la noyade ?

Selon un chercheur, des dauphins auraient volontairement attiré un groupe de scientifiques vers une jeune femme en train de se noyer près de Los Angeles. Comment cela peut-il être possible ?

La semaine dernière, la présidente de Ocean Conservation Society, Maddalena Bearzi, a publié un article dans National Geographic Newswatch, tiré de son livre, dans lequel elle raconte une expérience incroyable qu’elle a vécu alors qu’elle conduisait des recherches au large de Los Angeles.

« Un jour, avec mon équipe de recherche, nous étions en train de suivre un groupe de grands dauphins près de la côté, comme d’habitude…

Les dauphins étaient en train de se nourrir quand, tout à coup, un individu a brusquement changé de direction pour aller plus au large. Une minute plus tard, tout le groupe a suivi. Nous avions tellement l’habitude de suivre ces dauphins côtiers, qui évoluent à quelques centaines de mètres de la plage que, quand ils ont changé de cap, nous étions tous très surpris. J’ai donc décidé de les suivre.

Les dauphins ont accéléré, nageant toujours vers le large. J’ai dû augmenter notre vitesse pour ne pas les perdre. Pendant ce temps, l’un des membres de mon équipe était en train de filmer la scène et ce changement intempestif de comportement. Quelque part à 5 km du rivage, le groupe de dauphins s’est arrêté et a commencé à former une sorte de cercle autour d’une chose sombre. »

« Il y a quelqu’un dans l’eau ! » a crié mon assistant, debout, pointant le doigt en direction de ce qui semblait être le corps sans vie d’une jeune femme. Nous sommes restés silencieux pendant un moment. Puis, j’ai décidé de rapprocher le bateau très lentement. C’était une jeune femme blonde, la peau pâle, entièrement vêtue. Alors que nous nous rapprochions, elle a faiblement tourné la tête vers nous et levé légèrement le bras en signe d’aide.

J’ai coupé le moteur et appelé les secours à la radio. Ils nous ont dit de ne rien faire avant leur arrivée mais nous étions unanimes, il fallait agir immédiatement sinon la jeune femme allait mourir. Nous n’avons pas suivi les instructions des secours et avons hissé la jeune femme frêle, en état d’hypothermie. J’ai rappelé les secours. Je leur ai dit que la jeune femme était en vie, à bord de notre bateau et que nous rentrions au port le plus proche, le plus vite possible.

Justin Gregg est chercheur pour le Dolphin Communication Project et auteur de l’ouvrage « Are Dolphins Really Smart? » (Les Dauphins sont-ils vraiment intelligents ? »). Il a récemment écrit dans Aeon Magazine :

Comme le disait toujours Kathleen Dudzinski, ma directrice de recherche au Dolphin Communication Project : « Personne ne prétend que les dauphins ne portent pas secours. » Certains dauphins ne se soucient pas de notre sort et laissent des personnes se noyer alors qu’ils auraient pu facilement les sauver. Bien que le concept de dauphins tueurs soit ridicule, le monde a vu bon nombre d’étrangetés. En 2012, on a raconté qu’un pêcheur perdu en mer avait été sauvé non pas par un dauphin mais par un requin. Il a eu de la chance que de gentils dauphins ne soient pas venus éloigner le gentil requin. Autrement, on n’aurait jamais connu son histoire.

En tant qu’êtres humains, nous avons tendance à romancer nos relations avec d’autres espèces intelligentes, surtout les dauphins. Mieux vaut rester sceptiques par rapport à ces histoires, mais cela ne veut pas dire qu’il faut nécessairement les rejeter en bloc. « Il est pratiquement impossible de savoir ce qu’ont pensé les dauphins dans cette situation ».Gregg ajoute :

Ils ont peut-être tout simplement nagé pour savoir ce qu’il se passait. Ou peut-être ont-ils senti que la jeune femme était en danger et ont voulu l’aider. Peut-être ont-ils voulu guider les scientifiques jusqu’à elle. Ou enfin, mais cette hypothèse me semble la moins probable, ils ne se souciaient pas de la fille mais ils cherchaient du poisson à cet endroit. Sans données précises, telles que des vidéos ou enregistrements audio de leur comportement habituel et pendant et après l’événement, il est difficile de se prononcer. Même avec les vidéos, si nous essayons de révéler leurs intentions cela risque d’être très difficile de tirer des conclusions.

Mais peut-on au moins admettre que les dauphins ont volontairement guidé les chercheurs vers la fille ?A cela, Gregg répond, « Certaines expériences ont montré que les dauphins veulent attirer l’attention des hommes vers un objet ou un événement en pointant leur rostre ou à l’aide de leur corps. Il existe de nombreux cas prouvant que les dauphins ont apporté leur aide à un autre dauphin malade ou blessé.Le fait qu’ils aient attiré les chercheurs vers la fille n’est pas complètement tiré par les cheveux. » Et pourtant, il est fort probable que « les dauphins étaient conscients de l’événement, ils savaient qu’une jeune femme était en train de se noyer et ils ont voulu en savoir plus, sans forcément vouloir attirer les chercheurs à bord du bateau. »

Cette histoire est incroyable, mais sur la base des données que l’on a, on ne peut pas vraiment tirer des conclusions précises sur le mécanisme psychique des grands dauphins de la baie de Santa Monica.« Il est possible, en tant que scientifique, de suggérer l’hypothèse selon laquelle des dauphins viennent en aide à des personnes en train de se noyer. » Gregg conclut, « bien qu’admettre cette hypothèse comme une évidence soit un peu bancale ».

Source: Animals

About the Author:

10 Comments

  1. Chantal (Belgique) 16 juin 2014 at 17 h 01 min - Reply

    Ils ont voulus aider la jeune et puis c’est tout! Na!

  2. Céline 16 juin 2014 at 18 h 23 min - Reply

    Sans ces dauphins cette femme serait morte noyer !!! Sa c est une constatation flagrante !
    Les dauphins ont eu au moins la perception d’allez sur le lieu ou était la femme ! Et si vous n’aviez pas suivi ce groupe de dauphins ??
    L’homme chercheur ou pas ne sont vraiment pas objectifs !
    Les dauphins ont laisser leur repas pour y allez .
    Qu’ aurais fait l’homme ? Il aurais fini son assiette avant de bouger le petit doigt !!

    Merci dauphins vous êtes plus humains que tout ces humains sur cette planète !!!

  3. Elisabeth 17 juin 2014 at 20 h 15 min - Reply

    Je-pense-qu’il-y-a-plus-que-cela..,-disons-une-sorte-de-télépathie…

    J’avais-une-petite-Yorkshire,-chienne-que-j’aimais-beaucoup,-qui-ne-parlait-pas-mon-langage-et-qui-n’aboyait-quasi-jamais!..
    Un-jour-que-je-m’occupais-au-boxe-de-mon-cheval-à-la-ferme,-Yorka-n’arrêtait-pas-d’aboyer(??..),-il-faisait-chaud,-c’était-énervant!
    Je-l’ai-appelé-deux-trois-fois,-elle-venait-voir-et-repartait-aussitôt-en-aboyant-de-plus-belle.
    Enragée,-je-suis-sortie-du-boxe,-et-là,-tout-au-début-de-l’entrée-carrossable-de-la-ferme,j’ai-aperçu-près-de-Yorka,-une-dame-très-âgée,-étalée-sur-le-sol-et-dans-l’imcapacitée-de-se-relever-sans-aide.–La-dame-était-manifestement-en-danger-car-non-visible-par-n’importe-quel-véhicule-entrant.

    J’ai-tout-plaqué-et-me-suis-précipitée-pour-l’aider-à-se-relever-et-à-marcher-tant-bien-que-mal-jusqu’au-corps-de-logis-de-la-ferme.
    Sans-Yorka,-cette-dame-aurait-pu-mourir-écrasée-par-un-véhicule-entrant-tel-un-tracteur,-un-semi-remorque-ou-encore-une-simple-auto.
    Bien-entendu,-elle-m’a-remercié-mais-a-surtout-remercié-Yorka.

    Alors-j’en-déduis-qu’il-existe-bien-une-force-de-communication-plus-efficace-que-le-langage.
    Il-suffit-d’apprendre-à-observer,-d’apprendre-à-écouter,-pour-enfin-arriver-à-décoder-les-messages-que-tentent-de-nous-transmettre-certains-animaux,-et-petit-à-petit,-le-reste-suit.

    C’est-vrai-qu’il-faut-un-peu-de-volonté-et-de-patience.

    • Jackydu86 18 septembre 2015 at 15 h 25 min - Reply

      Bravo et merci pour (ton)votre témoignage: Il nous faut(nous les humains)acquérir de nos CHERS animaux en les observant.

      posté de Poitiers

      amicalement Jacky

  4. Escaffre 17 juin 2014 at 20 h 53 min - Reply

    Même si on ne peut être certain, au final cette jeune femme a été sauvée grâce à ces dauphins… Alors pensez ce que vous voulez moi je dis merci les dauphins…

  5. NathalieS 18 juin 2014 at 13 h 55 min - Reply

    Pas étonnant quand on connaît l’intelligence d’un dauphin …

  6. Yvon Godefroid 19 juin 2014 at 18 h 46 min - Reply

    Le chercheur interrogé, Justin Gregg, lié à l’industrie de la captivité, a récemment déclaré que les dauphins n’étaient pas si intelligents que cela et n’avaient pas de vrai langage. Le point de vue anthropocentriste de ce monsieur est donc à prendre avec prudence, même s’il concède du bout des lèvres que les dauphins peuvent aider des humains.

  7. Daniele 22 juin 2014 at 18 h 36 min - Reply

    L’avis d’un scientifique n’est pas parole d’evengile… Seulement une analyse tout a fait subjective… Il faudrait savoir où se place l’EGO de celui qui porte un jugement sur un fait ou un comportement…

  8. catherine 30 juin 2014 at 15 h 25 min - Reply

    que tous se mobiliseent pour la cause de tilikum ces congénaires et autres cétacés pour ne plus les voir évoluer au dépent des humain qui en profite dans des mililieux qui ne sont pas les leur laisser ces annimaux dans leur milieu naturel c’est ca la vie pour eux.Je peux aider avec des moyen idée argent solutions merci de me lire soyons solidaire pour eux un mot aidons les Catherine, une amie qui souhaite soutenir intelligement et du mieux que je le pourait.

  9. Chantal (Belgique) 28 décembre 2014 at 13 h 07 min - Reply

    Ca fait des siècles et des siècles que les dauphins sauvent des hommes, depuis l’antiquité, faites un tour sur google, vous verrez.

Leave A Comment